Au lieu d’une amende, un officier donne un coup de main à l’homme

Quelqu'un avait signalé que sa cour était une "horreur pour les yeux".
24 août 2018
Mis à jour: 5 avril 2019

Faites une promenade dans votre quartier et vous risquez assurément de voir quelque chose que vous pourriez considérer comme une horreur. Peut-être s’agit-il d’une pelouse envahie par les mauvaises herbes ou d’un tas de meubles jetés sur le trottoir depuis plusieurs jours ?

Certaines personnes pourraient l’ignorer, tandis que d’autres pourraient le signaler.

Jacqueline Caicedo, une agente de conformité au code à Miami Beach, en Floride, avait récemment reçu une plainte au sujet de la cour d’un résident. La pelouse aurait été « gravement envahie ».

Lorsque Jacqueline est arrivée à la résidence, elle a parlé avec le propriétaire et a appris son histoire.

« Il a avoué qu’il n’a pas coupé son gazon depuis quelques années, à la suite de la perte d’un proche parent », a-t-elle dit à WSVN.

« Il a dit qu’il s’agissait essentiellement de questions de santé », a-t-elle dit à Inside Edition. « Son équilibre est rompu. Il n’a pas pu pas se lever pendant une longue période de temps et il a été dans un grand état de dépression après le décès d’un proche parent. C’était très déchirant et triste à entendre. »

Après avoir découvert que l’homme avait été incapable de tondre sa pelouse pendant quatre ans, Jacqueline n’a pas pu se résoudre à lui donner une amende. Au lieu de cela, elle voulait l’assister.

Mais elle ne pouvait pas le faire seule.

« Au début, il était difficile d’amener les gens à sortir un jour de congé », a dit Jacqueline, mais elle a réussi à rassembler 11 de ses collègues pour aider un étranger dans le besoin un samedi.

Pendant quatre heures, les bénévoles ont utilisé leur propre équipement pour tondre, désherber et rafraîchir la cour de l’homme. C’était un travail difficile, mais cela en valait la peine.

« Après avoir coupé son gazon, il était si heureux que nous lui avons donné un peu de motivation pour sortir », a-t-elle dit à WSVN.

En plus d’aider l’homme à nettoyer sa cour, Jacqueline a contacté le Bureau des ressources communautaires en son nom et a rempli une demande pour le Miami Beach’s Homeowner Rehabilitation Program.

Le programme offre aux propriétaires admissibles jusqu’à 60 560 € pour rénover leur maison.

« Je suis très fier de notre personnel municipal pour avoir fait preuve d’une grande gentillesse dans l’exécution de cet acte de bienveillance », a déclaré Micky Steinberg, commissaire de Miami Beach. « En tant que ville de bonne volonté, Miami Beach encourage tout le monde à donner un coup de main à tous ceux qui en ont besoin. »

Crédit : captures d’écran : WSVN

Version originale

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à le partager !

Un homme âgé s’excuse d’être si lent
– la réponse de la caissière est une belle leçon d’humanité

RECOMMANDÉ