Lille : il crie « Allahu akbar » et menace d’« égorger les cyclistes »

Par Séraphin Parmentier
4 novembre 2020
Mis à jour: 4 novembre 2020

Déjà connu pour avoir tenu des propos similaires par le passé, le mis en cause a dû à nouveau répondre de ses propos devant la justice.

Le lundi 2 novembre, Frédéric Zwitsers, un homme de 46 ans soupçonné d’avoir crié « Allahu akbar » dans le métro avant de proférer des menaces, comparaissait devant le tribunal correctionnel de Lille (Nord).

Les faits reprochés au prévenu ont eu lieu le vendredi 30 octobre dans une rame du métro lillois. Sous l’emprise de l’alcool, le mis en cause aurait notamment déclaré : « Ils ont eu raison à Nice ! » devant plusieurs passagers ainsi qu’un agent de sécurité de la brigade des chemins de fer qui rentrait chez lui, rapportent nos confrères de La Voix du Nord.

« Ils ont bien fait de faire ce qu’ils ont fait dans les églises ! », aurait également affirmé M. Zwitsers. Et le suspect d’ajouter : « Je vais égorger les cyclistes ! » avant de crier « Allahu akbar » devant des usagers du métro terrifiés.

Un an de prison ferme 

Pendant l’audience du lundi 2 novembre, le prévenu, très agité, a vigoureusement nié les propos qui lui étaient attribués. « Je ne suis pas musulman », a-t-il observé, soulignant qu’il était fortement alcoolisé au moment des faits.

M. Zwitsers a également affirmé qu’il n’avait jamais prononcé « Allahu akbar » et que ses dires avaient été mal interprétés. Selon lui, il aurait ainsi articulé « malabar ou carambar »

Déjà condamné pour des propos similaires par le passé, le suspect a cette fois-ci écopé d’un an de prison ferme.

FOCUS SUR LA CHINE – Un milliardaire chinois menace l’équilibre mondial

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ