Lille : un cycliste agressé par un chauffard qui manque de le renverser en le serrant dangereusement contre le trottoir

Par Séraphin Parmentier
17 septembre 2020
Mis à jour: 17 septembre 2020

Un conducteur particulièrement agressif s’en est violemment pris à un cycliste à qui il reprochait de ne pas emprunter le double sens cyclable destiné aux bicyclettes remontant la rue dans l’autre sens.

Les faits ont eu lieu le jeudi 10 septembre en début d’après-midi dans le quartier de Fives, à Lille (Nord). Vers 13 h 40, Grégoire Marchal a eu un accrochage avec un automobiliste dans la rue Malesherbes alors qu’il se rendait au travail à vélo.

Une scène qu’il a pu filmer intégralement grâce aux deux caméras disposées à l’avant et à l’arrière de sa bicyclette.

Estimant que M. Marchal ne roule pas assez vite, l’automobiliste, au volant d’une Citroën C2, fait retentir son avertisseur sonore avant de se porter à sa hauteur et de l’injurier copieusement par sa fenêtre ouverte.

« Va sur ta piste ! fils de p****, va sur ta piste ! nique ta mère ! » hurle le conducteur de la Citroën en désignant le double sens cyclable situé de l’autre côté de la voie et destiné aux cyclistes remontant la rue à contresens.

Grégoire Marchal poursuit sa route tout en essayant d’expliquer calmement au chauffard qu’il se trompe : « Elle est là ma place. La bande cyclable est dans l’autre sens ! »

Furieux, l’automobiliste rattrape le cycliste de 37 ans quelques mètres plus loin et le serre dangereusement contre le trottoir tout en freinant.

« Tu comprends pas que je m’en bats les c*******, je m’en br**** ! Il y a une piste à gauche, roule à gauche ! Et prends ma plaque, je m’en br**** ! » vocifère le chauffard avant de redémarrer.

Le cycliste compte porter plainte

Joint par les journalistes de La Voix du Nord, Grégoire Marchal a fait part de son intention de déposer plainte à l’encontre de son agresseur.

« Je n’ai pas peur. Mais je pense aux cyclistes moins expérimentés, les enfants, les personnes âgées. Ce genre de scène risque de les décourager. Or, plus il y aura de cyclistes sur les routes, plus on sera en sécurité », a-t-il souligné.

Le trentenaire, qui se déplace à vélo chaque semaine pour effectuer les 6 kilomètres aller-retour qui le séparent de son lieu de travail, estime d’ailleurs que certains automobilistes jouissent d’un « sentiment d’impunité ».

« Je constate de plus en plus de comportements dangereux, téléphone au volant, feux grillés, stationnement sur les bandes cyclables… Quand on leur fait remarquer, on a droit à des insultes, à : ‘Tu es de la police ?’ ; ou au bon vieux : ‘Oui, mais les cyclistes grillent les feux rouges.’ », conclut Grégoire Marchal.

FOCUS SUR LA CHINE – Les intentions cachées de Xi Jinping

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ