Limoges: une infirmière agressée et victime d’un vol de masques de protection et de gel hydroalcoolique

Par Nathalie Dieul
20 mars 2020
Mis à jour: 20 mars 2020

Une infirmière libérale a porté plainte pour avoir été agressée dans un parking à Limoges ce jeudi 19 mars. Un homme masqué est reparti avec son matériel de protection : masques et gel hydroalcoolique.

Elle venait de terminer une visite chez une patiente au centre-ville de la préfecture de la Haute-Vienne, vers 9 h 30. Un homme dont le visage était caché par une écharpe et la tête par une capuche lui a « sauté dessus » dans un parking d’immeuble, indique Le Populaire du Centre.

« Il m’a dit : ‘Donne ton matos ou tu crèves.’ Je n’ai pas résisté. Je lui ai donné ma boîte de masques et mon flacon de solution hydroalcoolique », raconte la professionnelle de la santé.

L’agresseur est reparti avec la seule boîte de dix-huit masques qu’elle avait reçue la veille.

« Non seulement on bosse sept jours sur sept, mais en plus on ne nous fournit aucun matériel pour travailler et on se fait agresser et voler », se désole l’infirmière.

Pour le procureur de Limoges Jean-Philippe Rivaud, « les violences sur les soignants sont inacceptables et encore plus dans ce contexte », a-t-il déclaré à France Bleu, demandant aux magistrats du parquet d’exiger des sanctions pénales fermes pour les personnes qui commettent de telles agressions.

« Malheureusement on va se retrouver devant des situations et des comportements de plus en plus compliqués », craint Béatrice Campovecchio, la présidente de l’ordre des infirmiers en Haute-Vienne, qui pense qu’il va falloir recommander aux infirmiers et infirmières de retirer les caducées, signes distinctifs, de leurs voitures.

RECOMMANDÉ