Limoges : un bébé décède d’une méningite à l’hôpital de la Mère et de l’Enfant

Par Emmanuelle Bourdy
22 janvier 2020
Mis à jour: 22 janvier 2020

Ce week-end, un nourrisson est décédé des suites d’une méningite. Il avait été hospitalisé en urgence à l’Hôpital de la Mère et de l’Enfant (HME) de Limoges.

Le docteur Matthieu Mechain, médecin à l’Agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine, précise : «Ce bébé qui a été pris en charge pour une infection invasive à méningocoque n’a pas survécu», ainsi que l’a révèle le journal Le Populaire du Centre ce lundi.

Le cabinet du préfet de la Haute-Vienne stipule à France Bleu Limousin que le nourrisson «a été pris en charge rapidement et n’a pas été en contact avec d’autres enfants». L’ARS ainsi que la préfecture de la Haute-Vienne jugent qu’il n’y a aucun risque de contagion.

 

Le docteur de l’ARS souligne par ailleurs que «la bactérie se transmet par les gouttelettes de la salive, elle ne résiste pas dans l’air. Toutes les personnes ont donc été rapidement identifiées».

Toutefois, même si les risques de contagion ont été écartés, «un traitement antibiotique a été administré pour prévenir la survenue de nouveaux cas, à l’entourage de l’enfant, aux professionnels de l’urgence et aux médecins de l’établissement», ainsi que le précise le Dr Mechain.

Il rappelle également qu’«il existe un vaccin obligatoire chez les tout-petits» et que celui-ci est «intégré au calendrier pour les enfants nés depuis le 1er janvier 2018». A 5 mois, le bébé doit subir une première injection, la deuxième se fait à l’âge de 12 mois.

Néanmoins, on ignore si le bébé décédé avait déjà eu sa première injection, d’autant plus qu’aucune information n’a été communiquée concernant l’âge et le sexe du bébé.

RECOMMANDÉ