L’impact des rayons cosmiques sur la santé humaine

17 février 2017
Mis à jour: 9 mars 2017

Les derniers rapports du niveau de rayons cosmiques dans la stratosphère indiquent qu’ils se sont intensifiés de 12,5 %  entre mars 2015 et août 2016. Ceci a été publié par l’équipe de Space Weather le 11 septembre 2016 , et la raison en est selon ces astronomes la baisse de l’activité solaire.

Certaines études révèlent que la radiation cosmique peut provoquer l’interruption des circuits électriques, comprenant ceux à usage médical, aussi bien qu’une augmentation directe de l’arythmie et le nombre de morts chez les patients cardiaques. Si un ordinateur portable où un téléphone mobile est interrompu, cela n’est pas aussi critique qu’un défibrillateur cardiaque.

Le médecin Aileen M. Ferrick du Centre Médical de New York a présenté en 2008 les études de trois patients dans lesquelles il a été conclu que l’augmentation de la radiation cosmique durant un voyage en avion avait interrompu le fonctionnement de leurs défibrillateurs automatiques implantés, ce pour quoi il recommande une plus grande reconnaissance de la question.

Les rayons cosmiques en augmentation de 12,5 % entre mars 2015 et août 2016. (Spaceweather.com)

Le professeur Eliyahu Stoupel explique à son tour qu’il y a des investigations en cours analysant le rôle de l’augmentation de la radiation cosmique dans les arythmies cardiaques, mais clarifie  « que plus d’études sont nécessaires pour déterminer le mécanisme » et comprendre pourquoi cela se passe dans le corps humain.

Approximativement une fois par semaine, les chercheurs des Spaceweather et les étudiants de l’école Earth to Sky Calculus aux États-Unis envoient des ballons météorologiques spatiaux dans la stratosphère au dessus de la Californie et du New Hampshire.

Le ballon d’hélium au New Hampshire enregistre ces derniers jours les plus hauts niveaux de rayonnement atmosphérique depuis le commencement du programme de surveillance il y a deux ans. Les capteurs de rayonnement à bord ont détecté des rayons X et des rayons gamma d’une énergie comprise entre 10 keV à 20 MeV.

L’une des raisons de l’augmentation des rayons cosmiques ces dernières années est la faible activité solaire. « Le Soleil, ses nuages d’orage solaire comme les explosions et les éjections de masse coronale (à grande vitesse) balayent la Terre de rayons cosmiques lors de leur passage à proximité »,  a déclaré l’équipe de Spaceweather.

Le cycle solaire se déplaçant maintenant vers le minimum solaire, cette faible activité « permet aux rayons cosmiques de venir », et d’augmenter. « Une autre raison de l’augmentation des rayons cosmiques pourrait être l’affaiblissement du champ magnétique de la Terre, qui nous aide à nous protéger du rayonnement de l’espace lointain. »

Les rayons cosmiques augmentent également lorsque l’héliosphère entourant le système solaire est affaibli par la baisse de l’activité solaire. L’héliosphère est comme une bulle magnétique d’ions qui agit en bloquant l’entrée des rayons externes. Plus grande est l’activité solaire plus l’héliopshère s’épaissit, et inversement lors de la baisse de l’activité solaire. Au niveau terrestre, l’activité solaire contribue aussi largement à l’épaississement de la couche d’ion, la ionosphère, qui sert également à protéger la Terre.

Représentation de l’héliosphère entourant le système solaire. La Terre se situe à une unité astronomique du Soleil. (Domaine public)

Le rôle protecteur de l’activité géomagnétique

Eliyahu Stoupe a constaté par l’étude de dizaines de patients cardiaques que l’activité géomagnétique à un niveau stable jouait un rôle protecteur de l’arythmie. Les cas de cardiopathie ischémique et de dysfonction ventriculaire gauche étaient plus fréquents les jours de baisse extrême et de hausse extrême de l’activité géomagnétique de la Terre.

« Les systèmes biologiques et technologiques, comprenant les humains, sont exposés à l’influence de ce qu’on appelle la météorologie spatiale, et sont très sensibles à l’énergie solaire et à l’activité géomagnétique, et de ces changements de leurs activités et leurs manifestations sur Terre. Il est bien connu que le Soleil agit comme le principal conducteur de l’espace proche. La météorologie est très importante pour la vie sur Terre, mais la plupart d’entre nous n’ont pas fait une description adéquate des variations de l’activité solaire et ses influences négatives sur les êtres vivants. Les changements de la météorologie spatiale affectent sans aucun doute la géosphère, notre environnement physique, qui à son tour influence la santé humaine et tous les types d’activités des êtres humains », a déclaré le chercheur.

Les experts en météorologie spatiale mesurent généralement les courants de particules énergétiques entrant sur Terre et les déviations géomagnétiques qu’ils génèrent. Bien que le vent solaire ait des effets positifs et permette de maintenir un bonne couche de la ionosphère protégeant la Terre, à des niveaux extrêmes, son arrivée à haute vitesse peut perturber et intensifier l’activité géomagnétique dans l’atmosphère de la Terre, affectant les systèmes de communication satellite et même la panne des réseaux électriques.

Version espagnole : Aumentan los rayos cósmicos ocasionando posibles riesgos en la salud humana

RECOMMANDÉ