L’invasion de criquets en Afrique pourrait devenir une «peste dévastatrice», selon l’ONU

Par Jack Phillips
12 février 2020 Mis à jour: 12 février 2020

Un fonctionnaire des Nations unies a averti qu’une invasion de dizaines de millions de criquets se répand en Afrique de l’Est et ravage ses terres agricoles vitales, mettant en danger la vie de millions de personnes.

Le plus haut responsable humanitaire des Nations unies, Mark Lowcock, a déclaré que des essaims d’insectes ont traversé l’Ouganda dans la nuit. Et maintenant, le Soudan du Sud et la Tanzanie, a-t-il dit, sont « sur la liste de surveillance ».

« Dans cette région, où il y a tant de souffrance, de vulnérabilité et de fragilité, nous ne pouvons tout simplement pas nous permettre un autre choc majeur. Et c’est pourquoi nous devons agir rapidement », a déclaré M. Lowcock le 10 février, selon un selon un communiqué de presse de I’UN news. « Nous avons une chance d’étouffer ce problème dans l’œuf, mais ce n’est pas ce que nous faisons pour le moment. Nous manquons de temps. »

Dans le même temps, les criquets pèlerins mettent à rude épreuve une région déjà durement touchée, selon l’organisation intergouvernementale. Le Soudan et la Somalie ont été confrontés à des menaces de famine en 2017, et au cours des deux dernières années, des sécheresses, des pluies insuffisantes et même des inondations ont touché les communautés de la région.

De telles conditions, selon le fonctionnaire de l’ONU, créent « l’environnement nécessaire pour faciliter l’actuelle invasion de criquets ».

Dans toute la région, les essaims pourraient être « le fléau de criquets le plus dévastateur de notre histoire si nous ne réduisons pas le problème plus rapidement que nous ne le faisons actuellement », a-t-il déclaré, selon NBC News.

Keith Cressman, responsable des prévisions acridiennes de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, a fait le point sur les essaims au Kenya, ajoutant qu’ils ont émergé de la Corne de l’Afrique depuis le début de l’année 2020.

« Au cours du week-end, ils se sont installés sur le flanc du Kilimandjaro, de l’autre côté de la frontière avec la Tanzanie », a-t-il déclaré au siège de l’organisation à New York, a rapporté l’Associated Press. « Ils se sont également rendu dans le nord-est de l’Ouganda au cours du week-end », a-t-il ajouté. « Nous nous attendons à ce que d’un jour à l’autre, ils traversent la frontière pour se rendre dans le coin sud-est du Soudan du Sud. »

Pour lutter contre les essaims, les autorités ougandaises ont déclaré avoir transporté des pesticides dans les zones touchées. Des milliers de personnes ont été mobilisées.

« Nous utilisons des pulvérisateurs motorisés, un drone et des pulvérisateurs manuels », a déclaré Stephen Byantwale, commissaire à la protection des cultures au ministère de l’Agriculture, au Guardian. « Les criquets se répandent comme un feu de forêt, ils représentent donc une menace réelle et majeure. »

Les criquets sont une collection de plusieurs espèces de sauterelles à cornes courtes de la famille des Acrididae. Ces insectes sont généralement solitaires mais dans certaines conditions, ils peuvent devenir envahissants et former des essaims.

Tout au long de l’histoire de l’humanité, les criquets ont provoqué des fléaux et sont mentionnés par les anciens Égyptiens, dans l’Iliade d’Homère, par les anciens historiens chinois et dans d’autres sources. Plus célèbre encore, les criquets sont mentionnés à de nombreuses reprises dans la Bible, notamment dans l’Apocalypse, l’Exode et d’autres livres.

RECOMMANDÉ