Loire : malgré le confinement en vigueur, il décide de promener ses deux moutons dans un parc

Par Séraphin Parmentier
26 mars 2020
Mis à jour: 26 mars 2020

Si la police a d’abord cru qu’il s’agissait d’un canular, elle s’est aperçu que le contrevenant était bel et bien persuadé d’avoir le droit de promener ses deux ovins.  

Les faits ont eu lieu le mercredi 25 mars à Unieux, une commune d’environ 8500 habitants située à une quinzaine de kilomètres de Saint-Étienne.

Un homme de 50 ans n’a pas hésité à se rendre dans l’un des parcs municipaux pourtant fermés au public pour y promener deux moutons, et ce, malgré les mesures de confinement mises en place pour lutter contre la propagation du virus du PCC.

Epoch Times désigne le nouveau coronavirus, responsable de la maladie du Covid-19, comme le « virus du PCC », car la dissimulation et la mauvaise gestion du Parti Communiste Chinois (PCC) ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

Si la police qui patrouillait aux abords du parc a d’abord cru « à un canular », elle a indiqué que le quinquagénaire était bel et bien persuadé d’être « dans son bon droit ».

Le contrevenant a été verbalisé pour non-respect des mesures de confinement en vigueur.

RECOMMANDÉ