Loire : un policier dans le coma après avoir reçu un jet de bouteille

Par Epoch Times avec AFP
14 mai 2021
Mis à jour: 14 mai 2021

Dans la nuit de jeudi à à ce vendredi 14 mai, un policier a été opéré à Saint-Etienne après avoir reçu un projectile à la tête au cours d’une intervention pour tapage nocturne, à Rive-de-Gier dans la Loire, a-t-on appris de sources policières et judiciaire.

Les faits se sont passés peu après minuit. La victime faisait partie d’un équipage de trois policiers du commissariat de Saint-Chamond qui intervenaient  pour faire respecter le couvre-feu à un groupe d’une quinzaine de personnes signalées pour « tapage nocturne » qui se trouvait dans le quartier du Grand pont.

« Les individus ont dans un premier temps refusé de partir, invoquant l’Aïd (ndlr : la fête musulmane qui marque la fin du ramadan), puis ont lancé des projectiles en direction des policiers », a déclaré le procureur-adjoint de la République de Saint-Etienne, André Merle.

Le policier a perdu connaissance

Le brigadier-chef âgé de 51 ans a été sérieusement touché au visage par une bouteille en verre et s’est écroulé au sol, perdant connaissance. « Il a subi dans la nuit une intervention au service neurologique du CHU de Saint-Étienne », a précisé un représentant du syndicat Unité SGP Police-FO.

Le syndicat Alliance Police nationale évoque dans un communiqué « un état jugé sérieux par le corps médical« , demandant « la mise en place rapide de peines minimales et incompressibles pour les auteurs de tels actes ».

Le parquet de Saint-Étienne affirme que ses jours ne sont pas en danger. Une enquête est ouverte pour violences sur personne dépositaire de l’autorité publique et aucun suspect n’a été interpellé pour le moment.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ