Lorraine : déprimée au refuge après le décès de son maître, Fifille trouve une nouvelle famille qui lui offre câlins et balades

Par Nathalie Dieul
13 janvier 2021
Mis à jour: 13 janvier 2021

À l’âge de 13 ans, pas facile de trouver une famille quand on est un chien dans un refuge. Pourtant, un miracle est survenu pour Fifille. Touchée par l’histoire de cette croisée berger, une dame l’a adoptée. La chienne a oublié la dépression qu’elle a vécue après la mort de son maître.

Fifille a connu deux coups du sort pendant sa vie. Il y a 8 ans, elle a été abandonnée, mais pas n’importe comment : elle s’est retrouvée attachée à un arbre, dans une forêt, avec un collier tellement serré qu’il lui grignotait la chair petit à petit, indique la SLPA de Velaine-en-Haye (Meurthe-et-Moselle) sur Facebook.

Heureusement, Fifille a eu de la chance dans son malheur : un promeneur l’a trouvée, libérée, puis adoptée « pour toujours ». La vie qu’elle a menée avec cet amoureux des animaux était parfaite pour un chien : balades, siestes sur le canapé ainsi que des tours en voiture, pour le plus grand bonheur de la chienne.

Même si cette adoption était « pour la vie », Fifille a fini par se retrouver au refuge lorsque son maître est décédé et que personne de la famille n’a pu prendre le relais – la chienne ne s’entend pas avec les félins. Mais après ces années heureuses, la vie de refuge ne convenait pas à l’animal âgé de 13 ans.

« Seule, elle déprime beaucoup et ne trouve pas l’appétit. En revanche, lorsqu’on s’occupe d’elle, elle découvre à nouveau la joie de vivre », indique le refuge qui espérait qu’un second miracle puisse lui permettre de trouver une famille.

Et ce miracle est arrivé : une femme a raconté l’histoire de Fifille à sa mère. Celle-ci a d’abord été réticente, puis touchée par l’histoire de l’animal, avant de craquer en voyant « sa bouille », rapporte Lorraine Actu.

Un peu stressée à son arrivée vendredi 9 janvier, la nouvelle venue a commencé à s’habituer petit à petit à sa nouvelle famille. « Elle nous suivait dans la maison et, après quelques heures, elle a commencé à demander des câlins », raconte Alise, petite-fille de l’adoptante.

Fifille a vite oublié sa dépression, et avec toutes les balades et les câlins de sa nouvelle maîtresse, elle va pouvoir vivre une belle fin de vie.

Focus sur la Chine – Le vaccin chinois a 73 effets secondaires


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ