Lot-et-Garonne : il martyrise son chaton et écope d’amendes et d’une interdiction de détenir des animaux pendant 5 ans

Par Séraphin Parmentier
15 décembre 2020
Mis à jour: 15 décembre 2020

Le chaton avait vécu un véritable calvaire avant d’être secouru par une association et d’être confié à une famille aimante.

Le mardi 8 décembre, un homme âgé de 21 ans soupçonné d’avoir infligé des sévices à son chaton comparaissait devant le tribunal correctionnel d’Agen pour « actes de cruauté envers un animal de compagnie ».

Les faits qui lui étaient reprochés remontent au mois de janvier. Après avoir été alertée qu’une vidéo d’un chaton plongé dans un aquarium circulait sur les réseaux sociaux, Marie Dubos, la présidente de l’Association pour le respect et la protection de l’animal (ARPA), se rend au domicile du propriétaire du félin, baptisé Simon, accompagnée d’un représentant de la mairie de Tombebœuf, où réside le maître du chaton.

« […] Je lui dis que ce chat subit des sévices, il avoue l’épisode de l’aquarium. J’apprendrai par la suite qu’il avait une ‘méthode éducative’ comme il la nomme, très particulière : quand le chat miaulait trop, il le mettait dans la cuvette des toilettes et tirait la chasse. Il plaçait ensuite le chat au congélateur et ne le ressortait que quand son poil était totalement dur », a raconté Mme Dubos aux journalistes du Petit Bleu d’Agen.

Des amendes et une interdiction de détenir des animaux

Recueilli par l’association, le chat Simon recevra des soins avant d’être proposé à l’adoption.

« Aujourd’hui, il vit dans une famille d’accueil et il se porte bien », confie Mme Dubos.

Pendant l’audience du mardi 8 décembre, le prévenu a expliqué aux magistrats qui le questionnaient sur son comportement qu’il ne tolérait plus les miaulements du chaton et cherchait à y mettre un terme par tous les moyens, rapporte La Dépêche.

Le tribunal correctionnel d’Agen a condamné l’accusé à plusieurs amendes. Il s’est aussi vu interdire de détenir des animaux pendant 5 ans. Il devra également indemniser l’ARPA, 30 Millions d’Amis et la Fondation Brigitte Bardot qui s’étaient constituées partie civile.

Élections américaines – La Chine finance la surveillance sur Facebook

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ