Lot-et-Garonne : une malheureuse chienne courait depuis 13 jours sur les routes avec son collier orange

Par Nathalie Dieul
13 mai 2021
Mis à jour: 13 mai 2021

Une chienne a parcouru des dizaines et des dizaines de kilomètres avant d’être finalement capturée ce lundi, épuisée, par la brigade verte de la Ville de Marmande (Lot-et-Garonne). Sans puce ni tatouage, son seul signe distinctif est son collier orange.

Selon plusieurs témoignages, la pauvre chienne a erré pendant des jours et des jours dans le bassin du Marmandais, courant de longues distance en campagne et le long de routes dangereuses, indique Le Républicain.

Plusieurs personnes racontent dans les commentaires de la publication Facebook de la commune de Marmande qu’elles n’ont pas réussi à l’attraper mais l’ont vue à différents endroits, de Lamothe-Landerron à Saint-Vivien-de-Monségur, en passant par Escassefort, Monteton ou encore La Réole et Sainte-Gemme.

L’animal n’est ni pucé ni tatoué et porte seulement un collier orange. « Elle est croisée griffon fauve de Bretagne », assure une internaute. Plusieurs utilisateurs de Facebook pensent qu’il s’agit d’un chien de chasse.

« Nous l’avons confiée à la clinique vétérinaire du Roc pour qu’elle reçoive des soins. Elle était bourrée de tiques et de puces. Elle s’est requinquée », rapporte Michel Balette, chef de la police municipale.

Le post de la Ville de Marmande a été partagé plus de 800 fois sur Facebook. « Si vous souhaitez adopter la chienne, elle sera à partir du 12 mai au chenil de Caubeyres. Elle est disponible à l’adoption », indique la Municipalité.

Les longues errances de cette malheureuse chienne sont terminées, espérons maintenant qu’elle trouve une famille qui désire l’adopter.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ