Louisiane : des essaims de moustiques tueurs vident leurs proies de leur sang

Par Léonard Plantain
15 septembre 2020
Mis à jour: 15 septembre 2020

Après le passage de l’ouragan Laura, des « nuages » entiers de moustiques sont apparus, attaquant notamment le bétail des fermes du sud des États-Unis, en Louisiane.

Se déplaçant en essaims très denses, plusieurs armées de moustiques ont déjà fait de nombreuses victimes en Louisiane, relate Midi libre. Apparus après le passage de l’ouragan Laura, ces derniers foncent sur tous les animaux qui sont sur leur passage et les piquent jusqu’à les vider de leur sang.

Pendant leurs attaques, les animaux fuient et se déplacent sans arrêt pour éviter d’être piqués. Cependant, tous finissent par mourir à cause de l’épuisement et des milliers de piqûres qui les vident de leur sang.

Que ce soit des vaches, des chevaux et même des cerfs, aucun animal n’a survécu à l’attaque de ces essaims de moustiques tueurs.

Selon un vétérinaire de Ville Platte en Louisiane, début septembre, quelque 400 bovins avaient déjà été tués, relate le Huffpost. Un éleveur a également signalé avoir retrouvé une trentaine de cerfs morts sur sa propriété, une véritable hécatombe.

La raison de cette présence en masse de moustiques serait dû à l’ouragan Laura, qui s’est abattu sur les États-Unis au mois d’août, et qui aurait permis la prolifération des moustiques grâce aux eaux stagnantes et à la chaleur.

Une situation qui n’est pas nouvelle dans la région mais qui rappelle de mauvais souvenir. En effet, les ouragans Lili en 2002 et Rita en 2005 avaient permis le même type de prolifération, engendrant le même type d’attaques mortelles.

FOCUS SUR LA CHINE – Comment la Chine manipule l’opinion publique



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ