Lyon: un loup aperçu aux portes de la ville, une première depuis plus d’un siècle

Par Léonard Plantain
13 mai 2021
Mis à jour: 4 juin 2021

Cela a eu lieu le mois dernier, dans la nuit du 9 au 10 avril, mais a été annoncé seulement lundi 10 mai : un loup a été aperçu et photographié dans le Beaujolais, près de la ville de Lyon. Une première depuis plus de 100 ans.

Début avril, un loup gris a été aperçu sur la commune de Chambost-Allières dans le Beaujolais, à moins de 50 km de Lyon. C’était dans la nuit « du 9 au 10 avril 2021 », a annoncé la Préfecture du Rhône. « Une première depuis plus d’un siècle », a-t-elle précisé.

À noter que dans les 5 jours qui ont suivi sa découverte, deux attaques de prédateur sur des moutons ont été enregistrées sur la commune de Vaux-en-Beaujolais. Selon les indices recueillis par l’office français de la biodiversité, cela pourrait être l’œuvre de ce même loup. Néanmoins, cela ne signifie pas que l’animal va élire domicile dans le département.

« Ce constat ne conduit pas à considérer le département comme une zone de présence permanente de l’espèce », a d’ailleurs répondu la Préfecture du Rhône face à cette interrogation.

Le loup est revenu en France dans les Alpes du Sud en 1992 pour ensuite s’installer sur les principaux massifs montagneux. Il n’est toutefois pas rare de voir certains individus en dehors de ces zones, a rapporté 20 Minutes. C’est notamment le cas deux fois par an, à l’automne et au printemps :

– À l’automne, les louveteaux fraîchement nés prennent leur place au sein de la meute, ce qui oblige parfois les vétérans ou d’autres loups à s’expatrier pour chercher un nouveau territoire où s’établir.

– Au printemps, les jeunes qui ont presque atteint la taille adulte, mais qui ne peuvent se reproduire au sein des meutes sont aussi amenés à faire leur chemin dans le but de trouver un ou une partenaire.

Selon la Préfecture, « ces individus en phase de colonisation peuvent parcourir plusieurs centaines de kilomètres avant de se fixer, et ceci en quelques mois ». Ce qui expliquerait la présence de ce loup gris à 50 km de Lyon. Ainsi, « toute observation suspecte de grand canidé ou toute attaque sur troupeau domestique doit être rapidement signalée au service départemental du Rhône de l’Office français de la biodiversité », a précisé la Préfecture.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ