Lourdes : une batterie de cigarette électronique prend feu dans une chambre où se trouve une petite fille de 4 ans

Par Séraphin Parmentier
13 août 2019 Mis à jour: 13 août 2019

La fillette était en train de regarder un film dans le lit de ses parents lorsque la batterie de la cigarette électronique s’est embrasée brusquement.

Jeudi dernier, Magali Médard – une mère de famille résidant à Lourdes, dans les Hautes-Pyrénées – a eu une très mauvaise surprise alors qu’elle s’était absentée de son domicile pour faire des courses, laissant ses deux enfants sous la surveillance de leur grand-père de 79 ans.

Souhaitant arrêter de fumer, Mme Médard venait de faire l’acquisition d’une cigarette électronique et de deux batteries. Dans l’après-midi du 8 août, un accumulateur « qui n’était relié à aucun chargeur et qui n’était pas en fonction, a pris feu dans sa chambre alors que sa fille de quatre ans, Cataleya, regardait un film », expliquent les journalistes de La Dépêche.

« J’ai deux batteries pour ma cigarette électronique et j’en avais laissé une sur mon meuble, dans ma chambre. Elle n’était pas branchée, rien. Ma fille était dans notre lit, à regarder un film à la télévision, quand visiblement l’accu a pris feu », confie Magali.

Installés dans le salon situé à côté de la chambre où se trouvait la petite fille de quatre ans, le grand-père et son petit-fils entendent soudain un « gros boum ».

« En arrivant devant la porte, ils ont vu des flammes et de la fumée par-dessous. Ils sont rentrés immédiatement et ont vu la batterie qui brûlait. Mon fils a directement été cherché sa petite sœur pour la sortir de là. Puis, ils ont essayé d’éteindre, d’abord avec un coussin et ensuite avec de l’eau », raconte la mère de famille.

« Il faut informer les gens des risques »

Selon Magali Médard, seule la moquette de la pièce a été brûlée par les flammes qui s’échappaient de la batterie. Un incident qui a toutefois profondément marqué la mère de la petite Cataleya.

« Je suis retournée le lendemain au magasin pour expliquer ce qui s’est passé. Le vendeur ne comprenait pas. Il m’a juste dit que cela arrive parfois au contact des clés ou des pièces de monnaie. Que cela peut exploser. Et cela, personne ne me l’avait dit non plus. Dans mon cas, l’accu ne touchait rien en plus. Selon lui, la batterie a dû tomber sur ma moquette et prendre feu ensuite », observe Mme Médard.

« Je pense qu’on a le droit à plus d’explications. Il peut y avoir trop de répercussions si un accu explose dans une main ou même dans un sac. Il faut informer les gens des risques. Que se serait-il passé si, par exemple, je n’avais laissé ma fille qu’avec son frère ? Le feu était devant la porte », poursuit-elle.

« J’essayais d’arrêter de fumer mais là, je repars à l’ancienne méthode. Je verrai pour stopper autrement ! », conclut Magali.

RECOMMANDÉ