L’UE appelle à éviter « une escalade » en Equateur

Par Epoch Times avec AFP
8 octobre 2019 Mis à jour: 8 octobre 2019

La cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini a appelé mardi toutes les parties à la « retenue » et à éviter une « escalade » en Equateur, où le président socialiste Lenin Moreno a répondu à la contestation sociale en décrétant l’état d’urgence.

« La Haute Représentante a rappelé que la contestation sociale dans le cadre de la loi est légitime, mais qu’elle doit rester respectueuse et pacifique. Tous les acteurs doivent faire preuve de retenue et éviter toute nouvelle escalade », rapporte les services de Mme Mogherini dans un communiqué, après un entretien téléphonique entre l’Italienne et le ministre des Affaires étrangères José Valencia.

Le pays est secoué ces derniers jours par un mouvement social inédit depuis 2007, fait de blocages de routes, de manifestations parfois violentes et de grèves qui paralysent le pays.

Signe de cette tension croissante, les incidents ont poussé le gouvernement à décréter jeudi l’état d’urgence et à se délocaliser dans la ville portuaire de Guayaquil, capitale économique de ce petit pays andin.

Federica Mogherini a aussi salué de l’offre de médiation de l’Eglise et des Nations unies, « soulignant la nécessité d’un dialogue constructif sur les réformes au sein des institutions politiques et démocratiques équatoriennes compétentes ».

RECOMMANDÉ