L’Unesco propose l’envoi d’une mission d’experts au Nagorny Karabakh

Par Epoch Times avec AFP
20 novembre 2020
Mis à jour: 20 novembre 2020

L’Unesco a proposé d’envoyer une mission d’experts au Nagorny Karabakh, « avec l’accord des parties concernées », pour faire un inventaire des biens culturels de la région, a annoncé vendredi dans un communiqué l’organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, basée à Paris.

Au cours de rencontres mercredi avec les représentants de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan, sa directrice générale, Audrey Azoulay, « a proposé le concours technique des services de l’Unesco » en vue d’une éventuelle « mission sur le terrain afin de dresser un inventaire préliminaire des biens culturels les plus significatifs, comme préalable à une protection effective du patrimoine de la région ». 

A ses interlocuteurs, Mme Azoulay a « réaffirmé la dimension universelle du patrimoine culturel, témoin de l’histoire et indissociable de l’identité des peuples, que la communauté internationale a le devoir de protéger ».

-Le monastère orthodoxe Dadivank des XIIe-XIIIe siècles, le 16 novembre 2020, après que le monastère a été placé sous la protection de la Russie. Photo par Andry Borodulin / AFP via Getty Images.

Convention de La Haye de 1954 pour la protection des biens culturels

Elle a notamment évoqué la Convention de La Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé qui permet au secrétariat de l’Unesco d’envoyer une telle mission. Néanmoins, cela ne s’est jamais produit, ce serait donc une première.

La mission au Haut Karabakh aurait pour tâche de mener un inventaire des biens culturels et du patrimoine alors que l’Unesco a reçu, des deux parties en conflit, un flot d’informations ces dernières semaines sur des violations présumées: destructions, vandalisme…

Pour s’assurer de la possibilité de sa mise en œuvre, la directrice générale a mené une série de consultations, ces derniers jours, avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie, mais aussi avec les coprésidents du groupe de Minsk (France, Russie, Etats-Unis) de l’OSCE, médiateurs dans ce conflit.

Soutenez les médias indépendants et impartiaux, car il est désormais si difficile d’obtenir la vérité. C’est maintenant plus important que jamais. Partagez cet article pour aider davantage de personnes à connaître les faits. Merci

Focus sur la Chine – Trump continue de lutter contre la Chine

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ