Lyon : 3,5 tonnes de déchets repêchés dans le Rhône par des plongeurs bénévoles

Par Nathalie Dieul
30 juin 2020
Mis à jour: 30 juin 2020

L’Association Odysseus 3.1 a repêché de nombreux déchets immergés dans le Rhône ce dimanche 28 juin, avec l’aide de bénévoles.

Des trottinettes, des caddies, des batteries au lithium, des Vélo’v, des barrières métalliques et bien d’autres déchets ont été repêchés par les pompiers de 9 h à 17 h entre le Pont de la Guillotière et le Pont Wilson à Lyon 3. Le bilan fait état de 3,5 tonnes de déchets sortis de l’eau.

« On ne s’attendait pas à ça, on n’a pas pu tout charger ce soir pour les emmener à la déchetterie », s’étonne Lionel Rard, fondateur de l’association, en entrevue auprès de nos collègues de France 3.

Pendant qu’une dizaine de plongeurs ramassait ce qu’ils pouvaient sur la portion de 300 mètres du Rhône, un écran géant projetait les images sous-marines afin de sensibiliser les passants à cette pollution.

« On a trouvé une montagne de vélo’v dans le Rhône. Il y avait entre 20 et 30 vélos empilés et qui faisaient plusieurs mètres de haut à un endroit où il y a du courant », a expliqué à Actu Lyon le président d’Odysseus 3.1. À cause du courant, il a été impossible aux plongeurs de tous les repêcher.

Le plus inquiétant dans ces déchets est le lithium provenant des batteries de trottinettes électriques et le plastique qui se décompose dans l’eau, formant un cocktail dont « on n’arrive pas à mesurer l’effet ».

De nombreux bénévoles, des lycéens et même des passants sont venus prêter main-forte aux plongeurs, en tirant les gros morceaux à l’aide de cordes à partir du quai.

Les lycéens du groupe Lyon dépollution étaient en effet sur les lieux dès 9 h le matin pour participer à l’action d’Odysseus 3.1. Selon un des étudiants, ils étaient une trentaine de lycéens.

Il y a 8 mois, lors de la première opération de ce type dans le Rhône organisée par l’association, un total de 109 trottinettes avaient été repêchées.

« On reviendra ! », assure l’association, pensant aux vélos qui sont restés au fond de l’eau pour des raisons de sécurité.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ