Lyon : déclarée morte après une erreur informatique de la Banque postale, une retraitée devient interdit bancaire

Par Séraphin Parmentier
30 juillet 2020
Mis à jour: 30 juillet 2020

À la suite d’une erreur de la Banque Postale, Lucette a été déclarée morte et a connu les pires difficultés pour faire régulariser sa situation administrative et financière.

C’est une histoire rocambolesque qui s’est déroulée à Lyon il y a cinq mois. À la suite d’une erreur informatique, la Banque Postale considère Lucette, 92 ans, comme décédée.

Le gendre de la nonagénaire contacte l’établissement bancaire afin de corriger l’erreur, sans succès.

« À chaque fois, on me passait le service des successions. Lorsque je demandais pourquoi, on me répondait parce qu’elle est morte. Je leur disais non, il y a une heure elle était chez moi… C’est quoi cette histoire ?! » a-t-il expliqué aux journalistes de France 3.

La ligne téléphonique de Lucette est fermée, sa pension de retraite ne lui est plus versée et ses loyers ne sont plus payés, ce qui vaut à la retraitée d’être interdit bancaire. Une situation qui a profondément ébranlé la vieille dame.

« Il y a eu dysfonctionnement sur dysfonctionnement. Il n’y a eu aucune vérification, aucun acte de décès. C’est même l’inverse. On a envoyé un certificat médical qui atteste qu’elle est bel et bien en vie », s’emporte le gendre de Lucette.

« Je ne devais rien à personne. Et maintenant à 92 ans, j’ai toutes les emmerdes ! » ajoute la nonagénaire.

La famille décide de déposer plainte

La Banque Postale finit par admettre son erreur et présente ses excuses à Lucette. L’établissement lève l’interdiction bancaire dont elle avait fait l’objet et prévient la caisse de retraite de la Lyonnaise pour régulariser la situation.

« Une erreur de saisie a engendré ce malencontreux incident. La priorité des équipes a été de rétablir sa situation administrative et financière », souligne la Banque Postale.

Un mea culpa loin d’être suffisant pour la famille de Lucette, qui a décidé de porter l’affaire devant les tribunaux.

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ