Lyon : furieuse de ne pas être reçue par son médecin, elle lui crache dessus en affirmant qu’elle a le coronavirus

Par Séraphin Parmentier
26 mars 2020
Mis à jour: 26 mars 2020

En apprenant qu’elle ne pourrait pas être reçue en dehors de son heure de rendez-vous, la jeune femme est entrée dans une colère noire.

Les faits ont eu lieu le vendredi 20 mars dans un cabinet médical de l’avenue Paul Santy, dans le 8e arrondissement de Lyon.

Vers 9 h 15, une jeune femme de 24 ans s’est présentée en dehors de l’heure de rendez-vous prévue. Face au refus de la secrétaire du cabinet médical de la recevoir à ce moment-là, elle est entrée dans une colère noire.

La jeune femme n’a pas hésité à injurier la secrétaire et le médecin, à proférer des menaces de mort à menacer de brûler le cabinet.

Selon Le Progrès, elle a également craché sur la praticienne en déclarant qu’elle était porteuse du virus du PCC.

Epoch Times désigne le nouveau coronavirus, responsable de la maladie du Covid-19, comme le «  virus du PCC  », car la dissimulation et la mauvaise gestion du Parti communiste chinois (PCC) ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

Âgée de 57 ans, la praticienne s’est vu délivrer quatre jours d’ITT. La mise en cause a été appréhendée le mardi 24 mars. Pendant sa garde à vue, elle a nié les faits qui lui étaient reprochés.

Déférée au parquet le 25 mars pour « menaces de crime ou de délit sur personne chargée d’une mission de service public, outrage à personnel de santé, violences volontaires et mise en danger de la vie d’autrui », la jeune femme a été laissée libre dans l’attente de son jugement. Elle a toutefois l’interdiction de se présenter à nouveau au cabinet médical.

RECOMMANDÉ