Lyon : grièvement blessé par l’homme qu’il venait de secourir, un pompier est transporté à l’hôpital

Par Emmanuelle Bourdy
25 octobre 2020
Mis à jour: 25 octobre 2020

En secourant un homme d’une cinquantaine d’année, un sapeur-pompier a été grièvement blessé par celui-ci. Il a été conduit en état d’urgence à l’hôpital.

Deux sapeurs-pompiers, un caporal et un adjudant, sont intervenus vendredi soir au domicile d’un homme âgé d’une cinquantaine d’année, rue Boileau dans le sixième arrondissement de Lyon. Actu 17 rapporte qu’à leur arrivée, l’homme, qui était inconscient, s’est brusquement réveillé. Alcoolisé et très agressif, il a porté plusieurs coups aux deux soldats du feu, blessant grièvement l’un d’eux.

Ce sapeur-pompier, âgé d’une vingtaine d’années, a immédiatement été conduit à l’hôpital Édouard Herriot (3e arrondissement de Lyon), où il a été hospitalisé dans un état d’urgence relative. Quant à l’agresseur, celui-ci a été interpellé et placé en garde à vue. Le syndicat Sud-Sdmis précise qu’en plus d’être ivre, il était également porteur du coronavirus. Sur Facebook, le syndicat s’interroge : « Encore une fois le calme de l’équipage et l’absence de réaction des sapeurs-pompiers [ont] permis de ‘limiter la casse’ : jusqu’à quand cela va-t-il durer ? »

Par ailleurs, devant le nombre de violences croissantes envers ce corps de métier, plus de 200 sapeurs-pompiers ont manifesté à Lyon, mercredi 7 octobre 2020. Ainsi que le mentionnait un article paru dans Actu 17 ce jour-là, l’adjudant Christophe Sarzier avait déclaré : « Il y a une dizaine d’années, on prenait des œufs et des canettes, des choses qui étaient déjà condamnables, inexcusables, mais aujourd’hui la violence a tellement augmenté qu’on cherche vraiment à faire mal. »

Il avait également pointé le fait que les peines encourues par leurs agresseurs ne sont pas suffisantes. « On ne peut plus intervenir dans de telles conditions. Les effectifs de police ne sont pas assez nombreux (pour nous protéger) même s’ils font de leur mieux. Mais il faut surtout aujourd’hui des peines exemplaires », avait-il précisé.

FOCUS SUR LA CHINE – Les investisseurs cachés derrière des sociétés écrans de Hong Kong

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ