Emmanuel Macron dit avoir « honte » pour les dirigeants libanais et les accuse de « trahison »

Par Epoch Times avec AFP
27 septembre 2020
Mis à jour: 28 septembre 2020

Le président français Emmanuel Macron a fustigé dimanche la « trahison » de la classe politique libanaise, au lendemain de l’échec d’une tentative de former un gouvernement dans un pays plus que jamais en crise. 

« J’ai honte » pour les dirigeants libanais, a lancé le président français sur un ton grave, lors d’une conférence de presse convoquée à la hâte à l’Elysée.

Car le Liban se retrouve sans la moindre perspective de sortie de crise après le renoncement du Premier ministre désigné Moustapha Adib, incapable de former un gouvernement en raison de querelles politiciennes sur les portefeuilles.

Cette décision semble marquer l’échec de l’initiative lancée par M. Macron après la tragique explosion du 4 août au port de Beyrouth, nouvelle épreuve pour un pays en proie à la pire crise économique, sociale et politique de son histoire.

Les partis politiques s’étaient engagés auprès de M. Macron, venu à Beyrouth début septembre, à former un cabinet de ministres « compétents » et « indépendants » dans un délai de deux semaines, condition pour l’envoi d’aide internationale nécessaire au redressement du pays.

Dimanche soir, le chef d’Etat français a « pris acte de la trahison collective » des partis libanais qui, selon lui, « portent l’entière responsabilité » de cet échec.

De son côté, les Etats-Unis se sont dits « déçus par la classe politique libanaise, qui n’a pas placé le peuple devant la politique politicienne ». « Tout continue comme avant à Beyrouth », a déploré un porte-parole de la diplomatie américaine.

FOCUS SUR LA CHINE – La police collecte des échantillons de sang sans s’expliquer

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ