La Maison-Blanche : Biden rencontrera le président russe Vladimir Poutine « au moment opportun »

Par Zachary Stieber
22 mars 2021
Mis à jour: 22 mars 2021

Le président américain Joe Biden rencontrera le président russe Vladimir Poutine au moment opportun, a déclaré vendredi la Maison-Blanche.

« Le président rencontrera le président Poutine au moment opportun », a déclaré Karine Jean-Pierre, principale secrétaire de presse adjointe de l’administration, aux journalistes à bord d’Air Force One.

MM. Biden et Poutine ont fait des déclarations provocatrices dirigées envers l’un et l’autre, ces derniers jours.

L’altercation a commencé lorsque George Stephanopoulos, un animateur d’ABC qui a été un collaborateur de l’administration de l’ancien président démocrate Bill Clinton, a demandé à M. Biden s’il était d’accord pour dire que Poutine était un « tueur ».

Biden a répondu : « Oui, je suis d’accord. »

Biden a également juré que Poutine « paierait un prix » pour son ingérence présumée dans l’élection de 2020.

Poutine a ensuite mis au défi Biden de participer à un débat en direct dans un avenir proche.

Jen Psaki, la secrétaire de presse de la Maison-Blanche, a déclaré jeudi que le débat n’aurait pas lieu.

Biden « s’est vu poser une question sur le vif, et il a donné une réponse sur le vif, et il ne va pas reculer, il va être très franc et très ouvert sur cette relation, surtout quand on lui pose la question directement », a ajouté Mme Jean-Pierre vendredi.

Le président russe Vladimir Poutine s’adresse à la 75e session de l’Assemblée générale des Nations unies, par téléconférence, à Moscou le 22 septembre 2020. (Mikhail Klimentyev/Sputnik/AFP via Getty Images)

MM. Biden et Poutine ont des points de vue différents sur leurs pays respectifs, mais dans les domaines où leurs vues convergent, ils « devraient continuer à chercher des moyens de travailler ensemble », a-t-elle dit, en évoquant le nouveau traité START de contrôle des armes nucléaires entre les États-Unis et la Russie, qui a été conclu en improvisant précipitamment peu après l’entrée en fonction de l’administration Biden.

Mais M. Biden ne fermera pas les yeux si la Russie commet des crimes, comme la tentative d’assassinat du candidat de l’opposition Alexei Navalny, a-t-elle poursuivi.

« Dès le premier appel téléphonique avec le président Poutine, le président Biden a été clair sur le fait que les États-Unis répondront également à un certain nombre d’actions déstabilisantes de la Russie », a-t-elle déclaré. « Vous avez vu la première de ces réponses lorsque [nous] avons annoncé plusieurs actions en réponse à l’utilisation d’une arme chimique par la Russie et à la tentative de meurtre de Navalny. Comme l’a dit le président, il y en aura d’autres bientôt, et la Russie paiera le prix de ses actes. »

Le Kremlin, quant à lui, a déclaré vendredi que M. Poutine avait proposé de s’entretenir avec M. Biden par téléphone afin d’éviter que les liens bilatéraux ne s’effondrent complètement à la suite de la qualification de « meurtrier » par Biden, rapporte l’Associated Press.

Poutine a fait savoir qu’« il est logique de discuter pour maintenir les relations russo-américaines au lieu de se lancer des injures » et qu’il souhaitait rendre la conversation publique pour aider à calmer les esprits après les « très mauvaises remarques » de M. Biden, a déclaré son porte-parole, Dmitri Peskov.

Avant de quitter Washington pour la Géorgie vendredi, M. Biden a déclaré aux journalistes : « Je suis certain que nous nous parlerons à un moment donné. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ