La maison la plus étroite de Londres cherche un nouveau propriétaire

Par Léonard Plantain
10 février 2021
Mis à jour: 10 février 2021

À Londres, c’est une maison pour le moins singulière qui cherche un nouveau propriétaire. Connue pour être la plus étroite de la ville, voire même d’Angleterre, cette maison ne fait que 1,7 mètre de large.

Au 110 Goldhawk Rd, dans le quartier de Shepherd’s Bush à Londres, une maison peu ordinaire recherche un nouveau propriétaire. Totalisant 96 m² sur 1,7 mètre de largeur, de style victorien, avec un intérieur soigné et un petit jardin, cette maison unique est actuellement en vente pour la coquette somme de 950 000 livres, soit plus d’un million d’euros (1 083 570 €), relate Midi libre.

L’annonce a été mise en ligne par Winkworth Estate Agents, via son collaborateur David Myers, qui propose cette maison comme étant « un élément unique de l’histoire de Londres ». En l’occurrence la maison la plus étroite de la capitale britannique, « probablement la plus étroite d’Angleterre ». Cependant, malgré sa « minceur », elle est aussi remarquablement pensée et agencée.

Comme le montre les photos de l’intérieur et du jardin, disponibles sur le compte Instagram Winkworth_uk :

Cette maison, coincée entre deux voisins plus conséquents, date de la fin du 19e, début 20e, et abritait autrefois une boutique de chapeaux.

Concernant son prix, au départ, son actuel propriétaire l’avait acquise pour la somme de 488 500 livres (557 000 euros), en 2009. Et s’il en réclame aujourd’hui le double, c’est simplement car les prix à Londres sont désormais ainsi.

En effet, en moyenne, le m² à Londres se négociait de 16 000 à 25 000 euros en 2019. Des prix qui n’ont pas vraiment évolué en 2020, faisant de Londres une des villes les plus chère au monde. Néanmoins, pour Winkworth, la singularité de cette maison en vaut le coup.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ