Maîtres du camouflage : 5 créatures habiles à se dissimuler dans la nature

Par Sarita Modmesaïb
25 janvier 2020
Mis à jour: 25 janvier 2020

La nature est vraiment merveilleuse. Toutes ses créatures sont uniques et spéciales, chacune jouant un rôle spécifique, qu’il s’agisse des algues en tant que producteurs d’oxygène et base alimentaire de la vie aquatique, ou des anémones qui protègent les poissons-clowns, qui, eux, en retour, nourrissent les anémones.

Les rôles les plus connus sont peut-être celui du prédateur et de la proie : les prédateurs se transforment en chasseurs efficaces et mortels, et les proies développent des capacités défensives. Mais il se développe une capacité utilisée à la fois par le prédateur et la proie – le camouflage.

De nombreux animaux sont capables de se camoufler, ce qui leur permet de se fondre harmonieusement dans leur habitat naturel. Prenons l’exemple de l’engoulevent.

Une photo sur Internet semble ne présenter que des feuilles d’automne sur le sol. Mais ce qui a surpris beaucoup d’internautes, c’est que l’engoulevent est bien en vue sur la photo.

À première vue, cela ressemble à un bouquet de feuillage ; cependant, si vous examinez l’image de près, vous pouvez trouver l’oiseau.

L’engoulevent fait son nid au sol, sa capacité à se fondre dans l’environnement est donc essentielle, et la photo illustre parfaitement ce que fait l’animal.

Il est connu que ces oiseaux d’Amérique du Nord naissent avec des techniques de camouflage naturelles et ont des plumes qui correspondent à leur habitat.

Selon le magazine scientifique australien Cosmos, ces oiseaux ont un plumage doux et des couleurs variées qui leur permettent de se fondre facilement dans leur habitat. Cependant, c’est encore le jugement de l’oiseau lui-même qui lui vaut le titre de « champion du camouflage ».

©Shutterstock | Liz Weber

Les oiseaux de nuit ne sont pas les seuls experts en camouflage. Ci-dessous, sont présentés quatre autres experts en camouflage :

1. Le gecko-mousse à queue foliacée (Uroplatus sikorae)

Rencontrez le gecko-mousse à queue foliacée. Cette espèce de gecko se trouve couramment à Madagascar. Non seulement il peut changer de couleur de peau pour s’adapter à l’environnement, mais il possède également des lamelles cutanées qui lui permettent de se déformer au repos, ce qui le rend plus difficile à voir pour les prédateurs.

©Wikipedia | JialiangGao

2. Euthalia aconthea

Le développement  de la chenille du papillon baron ressemble en tout point à la chenille typique. Lorsqu’elle se repose sur une feuille, il est pratiquement impossible de la repérer. Le papillon baron est originaire de l’Inde et de l’Asie du Sud-Est. Il est intéressant de noter que les papillons mâles et femelles ne sont pas de la même couleur. Les mâles sont de couleur marron, tandis que les femelles sont vertes avec des nuances de marron.

3. Scorpaenopsis diabolus

Ce poisson carnivore est connu sous le nom de faux poisson-pierre ou de poisson-scorpion diable ou poisson cirrheux. C’est un prédateur des fonds marins dont les épines sont venimeuses. Le camouflage du poisson-scorpion diable l’aide à capturer des proies. On trouve cette espèce de poisson dans les océans Indien et Pacifique.

©Shutterstock | Kristina Vackova

4. La Bucéphale (Phalera bucephala)

Communément appelé  « bombyx bucéphale », « lunule » ou « porte-écu jaune », cet insecte est présent en Europe et en Mongolie. Au repos, le recul des ailes donne l’illusion qu’il s’agit d’une brindille cassée. Il s’agit d’un papillon de nuit assez grand, d’une envergure de 55 à 68 mm.

©Wikimedia Commons | kallerna

La nature n’est-elle pas incroyable ? Vous avez peut-être même déjà vu certains de ces animaux sans vous en rendre compte.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ