Carcassonne : un malade qui a été guéri du coronavirus fait un don de 9 distributeurs à oxygène à l’hôpital

Par Michal Bleibtreu Neeman
21 juin 2020
Mis à jour: 22 juin 2020

Encore un beau geste de solidarité. Un mois après sa sortie, un patient qui a guéri du virus du PCC* a offert à l’hôpital de Carcassonne où il a été soigné, neuf appareils d’oxygénothérapie.

Le 26 avril, Gérard Escande, 66 ans, a été hospitalisé pendant 10 jours en réanimation à l’hôpital à Carcassonne, après avoir été testé positif du coronavirus. Un mois après sa sortie, ce chef d’une entreprise de pompes funèbres et membre du Lions club Carcassonne-Liberté a offert neuf distributeurs d’oxygène à l’hôpital.

« Ils m’ont sauvé la vie. Je suis entré à l’hôpital, je ne pensais pas en sortir. Je n’étais pas jojo à voir il paraît, j’étais assez incohérent », raconte, Gérard Escande à France 3, et il poursuit : « Je l’ai attrapé dans le cadre de mon activité professionnelle. On fait aussi partie de la première ligne, des gens exposés au virus […] J’ai été testé le 21 avril, et on m’a confirmé le diagnostic le lendemain : positif au coronavirus. Les premiers jours ça allait, mais le samedi et le dimanche, ça s’est aggravé, je ne respirais plus bien. »

Suite à l’aggravation de ses symptômes, le chef de l’entreprise de Trèbes a été hospitalisé en service de réanimation de l’hôpital de Carcassonne.

Il est resté dix jours en réanimation, puis cinq jours de plus, sous surveillance. C’est à ce moment là qu’il commence à faire des recherches pour trouver des distributeurs d’oxygène si précieux. « J’ai commencé à leur poser des questions et les soignants m’ont dit que cette machine expliquait en grande partie ma guérison. Mais l’hôpital n’en avait que deux. Je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose. » 

Ce chef d’entreprise décide alors de faire un don par le biais de son entreprise. De son lit d’hôpital, il commande 9 appareils à 4 000 € pièce ainsi que différents accessoires. Coût total : 40 000 €.

« CORONAVIRUS : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR »

« Je voulais leur rendre un vrai hommage, à tous. De l’aide-soignant, à l’infirmier, au médecin, tous méritent vraiment un hommage, pour leur travail, leur dévouement », conclut-il.

*Epoch Times désigne le nouveau coronavirus, responsable de la maladie du Covid-19, comme le « virus du PCC », car la dissimulation et la mauvaise gestion du Parti Communiste Chinois (PCC) ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ