Malte: le Premier ministre Joseph Muscat annonce qu’il démissionnera en janvier

Par Epoch Times avec AFP
2 décembre 2019 Mis à jour: 2 décembre 2019

Le Premier ministre maltais, Joseph Muscat, soupçonné d’ingérences dans l’enquête sur le meurtre de la journaliste Daphne Caruana et soumis à une intense pression pour quitter ses fonctions, a annoncé dimanche à la télévision qu’il allait démissionner en janvier.

Joseph Muscat n’a pas évoqué dans son allocution le meurtre de la journaliste, affirmant qu’il allait démissionner « car c’était la chose à faire ». Il avait obtenu plus tôt dans la journée le soutien de parlementaires et ministres de sa formation politique, le Parti travailliste, pour rester en poste jusqu’en janvier.

Daphne Caruana avait creusé la partie maltaise des Panama Papers et découvert des documents reliant des sociétés panaméennes à Schembri, Mizzi et Cardona.

Elle avait aussi révélé qu’une société de Dubaï, la 17 Black, avait payé 2 millions d’euros à MM. Schembri et Mizzi pour des services non précisés. Le consortium de journalistes Daphne Project qui a repris ses enquêtes a révélé que la 17 Black appartenait à Fenech.

Dimanche, la famille a pressé de nouveau M. Muscat de « quitter ses fonctions », appelant le Parlement à « permettre une enquête libre et complète sur son rôle (de Muscat) et celui de Keith Schembri dans l’assassinat de Daphne ».

RECOMMANDÉ