Une maman trouve son enfant de 4 ans endormi avec un poisson rouge à la main, il «voulait juste le caresser»

Par Louise Bevan
18 mars 2019
Mis à jour: 16 septembre 2019

Tori Hamlin, de Géorgie, a eu le choc de sa vie lorsqu’elle a jeté un coup d’œil dans la chambre de son fils âgé de 4 ans, Everett, un soir : le petit garçon dormait profondément dans son lit, mais à y regarder de plus près, il tenait tendrement serré contre lui son poisson rouge chéri. Tori le réveilla doucement et lui expliqua que le poisson, « Nemo », était malheureusement décédé.

Everett a avoué qu’il avait « juste voulu le caresser ». Il n’avait aucune idée que le petit animal périrait une fois sorti de son bocal. « J’ai d’abord été fâchée, raconte Tori, mais quand il a dit qu’il voulait juste le caresser, je me suis dit : ‘Oh mon Dieu, c’est si triste.’ Je n’ai pas trouvé ça drôle qu’il l’ait tué ! »

« Je suis surprise qu’il ait pu l’attraper », poursuivit la mère attentionnée. « Il a de bonnes compétences pour ça. Peut-être que le poisson était tellement habitué à le voir qu’il était à l’aise avec lui près de l’aquarium. »

Everett adore les poissons depuis l’âge de quelques mois seulement, et l’aquarium installé au premier plan dans sa propre chambre à coucher était une source de fascination depuis un certain temps déjà. « Son aquarium avait des lumières de couleurs différentes, alors il aimait regarder […] et choisir différentes choses à mettre dans l’aquarium », explique Tori.

L’incident s’est produit peu de temps après le passage normal d’Everett au lit : Tori et son mari, Corey, lisent une histoire à leur fils, puis se retirent dans le salon pour regarder un film avant d’entendre un bruit étrange dans la chambre d’Everett. « Nous l’avons appelé et lui avons demandé ce qui s’était passé, et il a dit que ce n’était rien », se souvient Tori.

Tori se rendit peu de temps après à la chambre de son fils et remarqua que le garçon endormi avait poussé sa petite chaise contre le côté de sa commode. L’aquarium, posé sur la commode, n’avait plus de couvercle et le poisson rouge avait disparu. Confuse, Tori appela son mari et tous les deux inspectèrent tranquillement la chambre du garçon. Regardant par-dessus le lit, Tori sauta en arrière en état de choc : son fils endormi tenait le petit poisson dans sa main.

« Nous l’avons réveillé, continua Tori, et lui avons demandé pourquoi il tenait son poisson. Il a dit : ‘Je voulais juste le caresser.’ Nous étions stupéfaits : ‘Mon pauvre chéri, tu as tué ton poisson. Les poissons ne peuvent pas vivre hors de l’eau.' »

Bien sûr, le petit Everett était bouleversé. Mais il a compris que les actions ont des conséquences et a rapidement intériorisé sa brève et brusque leçon de vie (et de mort – désolé, Nemo !). Everett était de nouveau plein d’entrain le lendemain matin. « Il nous faut un autre poisson et je n’y toucherai pas. Je n’ai le droit de toucher les poissons que lorsque je vais pêcher », dit-il.

« Tous les enfants n’écoutent pas leurs parents et n’en tirent pas tous les enseignements », partageait Tori, fière de l’approche sensée de son fils pour apprendre une leçon très difficile. « Ça fait partie de l’éducation et de la croissance. » La mère, amusée mais tout de même très affectée, a posté l’histoire en ligne et a suscité plus de 65 000 commentaires, likes et partages. Certaines personnes ont même offert d’acheter un tout nouveau poisson au doux petit Everett. Mais ses parents avaient une longueur d’avance en offrant à leur fils une carte-cadeau pour son anniversaire et l’occasion de choisir un nouveau copain – cette fois, un copain qu’il laisserait en sécurité dans l’aquarium pour s’épanouir.

« Quand nous étions fiancés, nous avions quatre ou cinq aquariums », a révélé Tori. « Nous nous sommes vraiment investis dans les aquariums. Quand Everett était petit, on avait hâte de lui donner un poisson. Il a toujours aimé ça. » Nemo était orange quand ils l’ont acheté, poursuit Tori, mais au moment de sa mort, sa couleur avait terni. « C’était tellement spécial », dit-elle. « Il a vécu plus longtemps que la plupart des poissons rouges. »

Everett a rapidement choisi un nouveau copain coloré pour l’aquarium illuminé de sa chambre à coucher, et cette fois, ce ne sont que des câlins au sens figuré.

Quelle leçon de vie ! Si vous avez aimé cette histoire, partagez-la avec votre famille, vos amis et vos proches.

RECOMMANDÉ