Manche : bientôt sans logement, un couple avec 5 enfants va se retrouver à la rue

Par Léonard Plantain
15 août 2020
Mis à jour: 15 août 2020

Rencontrant des difficultés pour trouver un nouveau logement près de Granville (Manche), un couple et leurs 5 enfants risquent de se retrouver à la rue. Leur bail actuel étant arrivé à terme, ils devront quitter leur logement à la fin du mois d’août, sans aucune autre solution.

Un couple qui loue depuis bientôt 3 ans une maison à Saint-Michel-des-Loups, dans le sud de la Manche en Normandie, a reçu il y a 6 mois une lettre de leur propriétaire indiquant que leur bail arrivait à sa fin. Accompagné de leurs 5 enfants : Gwendoline 15 ans, Lorenzo 13 ans, Eva 12 ans, Allonzo 6 ans et Luna 2 ans, le couple devra à la fin du mois d’août quitter leur logement, relate Actu.fr.

Durant ces 6 mois, le couple a entrepris de nombreuses recherches pour trouver une autre location, cependant, rien n’a jamais abouti. « Nous avons tout fait. Je suis sur Le Boncoin matin, midi et soir. Mes parents m’aident à chercher. J’ai contacté les mairies autour de Granville et de Sartilly. Nous avons contacté les offices HLM », a déclaré Virginie Simon, la maman.

« L’assistance sociale a dit que l’on ne pouvait rien faire », confie Frédéric Lapie, le père. Pour Gwendoline, l’aînée, cette situation devient difficile à vivre : « Je le vis comme une injustice. J’ai peur pour ma famille. Je ne sais pas ce que l’on va devenir. »

Pourtant, le couple a visité une vingtaine de maisons en l’espace de 4 mois. « Mais on est recalés à chaque fois. La dernière, par exemple, se trouvait à Sartilly. Quatre chambres et elle rentrait dans notre budget. Un couple de retraités a été retenu contre une famille avec cinq enfants », déplore Frédéric.

Chaque jour, Frédéric assure l’entretien au centre de rééducation de Granville et Virginie travaille au collège Sévigné à mi-temps. Cependant, en tout, ils gagnent moins de 2 000 € à deux. « Nous sommes tous les deux au Smic. Mais les revenus bloquent. Je comprends les propriétaires, mais nous avons toujours payé nos loyers », précise Frédéric.

N’ayant pas de proche ou de famille pour les héberger, s’ils ne trouvent pas de solution d’ici fin août, toute la famille se retrouvera sans domicile : « On ne sait pas comment on va manger. Les enfants dormiront dans la voiture et nous à la rue », déplore Frédéric, qui espère que la médiatisation de leur histoire pourra faire changer les choses.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ