Manche : des chatons jetés vivants dans un container de l’espace propreté

Par Séraphin Parmentier
20 avril 2020
Mis à jour: 20 avril 2020

Alertés par une riveraine ayant entendu les félins miauler, les pompiers sont intervenus rapidement pour sauver les chatons.

Les faits ont eu lieu le samedi 18 avril à Montpinchon, un village d’un peu plus de 500 habitants situé au cœur du bocage normand. Dans la matinée, une habitante entend des miaulements en passant devant un container du point propreté du bourg.

« Des petits cris stridents venaient de l’un des containers, et j’ai pensé tout de suite qu’il s’agissait de cris de chatons », a expliqué la Montpinchonnaise dans les colonnes de La Manche Libre.

Elle décide de prévenir les pompiers du centre de Cerisy-la-Salle, qui se rendent rapidement sur les lieux. Équipé d’un harnais, l’un des soldats du feu descend dans le container où il découvre deux chatons.

« Les chatons étaient déshydratés et en danger, quatre heures plus tard ils seraient morts », a raconté Valérie Grieu-Leconte, maire de Montpinchon, aux journalistes de France Bleu.

Les chatons ont trouvé un nouveau foyer

« J’étais complètement sidérée quand j’ai appris qu’un tel acte avait été commis chez moi, dans ma commune, que des gens puissent balancer des chatons dans un container. C’est d’une cruauté extrême », ajoute-t-elle.

« Confinement ou non, un barbare reste un barbare. J’avais qu’une envie, c’est de retrouver l’auteur de ce fait impardonnable. Cette personne n’a pas de visage, mais elle devrait avoir honte en se regardant dans la glace », poursuit l’édile.

Les deux jeunes félins ont été confiés aux bons soins d’une personne dont la chatte avait déjà des chatons du même âge.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ