Manche : un homme est enterré sans que ses proches n’en soient avertis

Par Léonard Plantain
27 juin 2020
Mis à jour: 27 juin 2020

À Cherbourg, dans le département de la Manche, un homme retrouvé mort pendant le confinement a été enterré sans que ses proches ne soient au courant. Ce dernier avait disparu il y a six mois.

L’histoire remonte au 22 décembre 2019, à Cherbourg-Octeville (Manche). Un homme de 38 ans souffrant de troubles épileptiques et de schizophrénie est parti seul pour faire des courses, sans pièce d’identité, sans téléphone et sans argent. Quand ses proches se sont rendu compte de son absence et ne le voyant pas revenir, ils ont aussitôt alerté les forces de l’ordre et un avis de disparition a été publié, relate Actu.fr.

Sans nouvelles depuis, sa famille a finalement appris son décès cette semaine. Problème : l’homme, retrouvé mort au mois de mars pendant le confinement, venait d’être enterré début juin avec l’autorisation du procureur de la République de Cherbourg, sans que la famille n’ait même eu connaissance de sa mort.

Ce dernier avait été retrouvé dans le garage d’un particulier, mort d’une crise d’épilepsie. C’est sa tante qui a appris la nouvelle avec étonnement, lorsque les autorités l’ont appelé. « On nous a indiqué qu’il avait été enterré dans un cimetière de Cherbourg », a-t-elle déclaré, selon 20 Minutes.

On lui a expliqué que le procureur de la République avait autorisé l’inhumation du corps sous X le 8 juin dernier, en attendant les résultats du prélèvement ADN destinés à identifier le corps. Mais ce n’est que ce lundi 23 juin que les autorités ont pu confirmer avec certitude l’identité de l’homme et que sa famille a pu enfin être prévenue.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ