Manche – Elle fait expulser des locataires indélicats et retrouve son appartement dans un état lamentable : « C’est une honte »

Par Séraphin Parmentier
29 octobre 2020
Mis à jour: 29 octobre 2020

Au terme d’une longue procédure judiciaire destinée à faire expulser des locataires qui ne payaient plus leur loyer, la propriétaire d’un appartement du centre-ville de Cherbourg a récupéré son bien dans un triste état.

Le lundi 26 octobre, Bernadette a enfin pu récupérer son appartement de la rue des Moulins, à Cherbourg (Manche), après une longue procédure judiciaire ayant abouti à l’expulsion des locataires qui ne payaient plus leur loyer.

Accompagné d’un huissier, la propriétaire a découvert avec stupeur que les lieux étaient dans un état lamentable.

« C’est une honte ! Cela fait trois ans que je me bats pour récupérer les clefs de mon appartement après une longue période d’impayés de charges et de loyers. […] Comment ont-ils pu vivre dans une telle porcherie ? » a déclaré Bernadette aux journalistes de La Presse de la Manche.

« En ouvrant la porte, je me suis mise à pleurer. C’est innommable. Regardez cette crasse, cette odeur pestilentielle. C’est à vomir ! » ajoute-t-elle.

À l’intérieur de l’appartement, c’est un véritable capharnaüm. Des déchets, des détritus, des vêtements, des restes de nourriture ainsi que divers objets jonchent le sol de la salle à manger, tandis que du mobilier est renversé.

La cuisine et la salle de bains du logement sont également en piteux état. À l’étage, un matelas gâté et hors d’âge est planté au beau milieu d’une des deux chambres, à même le sol et entouré de détritus.

Des milliers d’euros de pertes

« L’appartement était infesté de puces. Nous les avons traitées par fumigation. Il y a eu aussi des fuites d’eau qui ont occasionné des dégâts dans l’appartement du dessous », poursuit Bernadette, propriétaire de l’ensemble de l’immeuble depuis une trentaine d’années.

La Cherbourgeoise a même dû recommander au locataire qui occupait l’appartement situé en dessous de celui des mauvais payeurs de déménager.

« J’ai conseillé au locataire de quitter les lieux en février. Il ne pouvait plus vivre dans de telles conditions. Il récupérait l’eau dans un seau et subissait les nuisances sonores », confie Bernadette à nos confrères de La Presse de la Manche.

Outre les loyers que ses locataires indélicats ne lui ont jamais réglés, la propriétaire de l’appartement a également dû faire face à d’importants frais de procédure judiciaire et devra encore mettre la main à la poche pour rénover le logement concerné.

« J’en suis à 22 000 euros de pertes sans compter les travaux. Cette mésaventure m’a décidé à vendre. Je n’ai plus envie de vivre ça. Plus jamais », conclut Bernadette.

FOCUS SUR LA CHINE – 7 tremblements de terre en 5 jours

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ