Manche : un monument emblématique du Débarquement détruit par un automobiliste lors d’un accident

Par Léonard Plantain
26 juin 2021
Mis à jour: 26 juin 2021

Devant le musée d’Utah Beach (à Sainte-Marie-du-Mont dans le département de la Manche), un jeune homme de 18 ans a eu un accident en voiture qui a entraîné la destruction d’un des monuments emblématiques du Débarquement.

Dans la nuit de mardi à mercredi, à Sainte-Marie-du-Mont, la fameuse « borne 00 », une des premières bornes à avoir été posée pour marquer les sites de Débarquement et la route de la Libération, a été percutée par une voiture.

La borne, située devant le musée d’Utah Beach et le Café Roosevelt, était entourée par des poteaux et n’était donc pas accessible par des véhicules. Malgré tout, elle a été complètement détruite par une voiture, a rapporté La Presse de la Manche :

« Ce matin, nous avons vu sur notre vidéo de surveillance qu’une voiture était arrivée de Sainte-Marie-du-Mont et ne s’est pas arrêtée au panneau stop au bout de la rue. Elle a percuté un plot puis elle a continué et a percuté aussi la borne 00 », ont expliqué Charles de Vallavieille, maire de Sainte-Marie-du-Mont, et Séverine Diaz, responsable du musée d’Utah Beach.

Au moment de l’incident, survenu vers 2 heures du matin, la voiture était occupée par 4 personnes, dont un jeune homme de 18 ans qui a été blessé. Alertés, 5 sapeurs-pompiers des centres de secours de Carentan et Sainte-Mère-Église sont intervenus. À leur arrivée, les 3 autres personnes avaient quitté les lieux, laissant le jeune homme blessé, lequel a été transporté au centre hospitalier Pasteur de Cherbourg.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ