Manche : un gendarme a mis fin à ses jours avec son arme de service

Par Suzanne Durand
5 juillet 2021
Mis à jour: 5 juillet 2021

Dans la nuit de samedi à dimanche 4 juillet, un gendarme de la brigade motorisée de Saint-Lô a mis fin à ses jours avec son arme de service.

C’est sur les réseaux sociaux que la gendarmerie de la Manche a annoncé le suicide d’un de ses membres. Âgé de 30 ans Le corps du militaire a été retrouvé par une patrouille de Villedieu-Les-Poêles, sur le parking du zoo de Champrepus, dans le sud-Manche. Le gendarme s’est donné la mort avec son arme de service.

Le militaire servait au sein de la brigade motorisée de Saint-Lô depuis décembre 2020. Il était précédemment dans le Calvados.

Le président Jean Morindu @MancheCD50 a rendu hommage au jeune gendarme sur Twitter.

 

Selon les informations de la gendarmerie de la Manche, le passage à l’acte du jeune militaire serait lié à des raisons personnelles.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ