Les manifestants de Hong Kong ont nettoyé derrière eux après une manifestation de 2 millions de personnes

Par Epoch Times
21 juin 2019 Mis à jour: 13 juillet 2019

La plus grande manifestation de l’histoire de Hong Kong est un succès, et les manifestants incroyablement civilisés ont nettoyé les rues avant de se disperser, laissant ces dernières impeccables.

Deux millions de manifestants ont paralysé Hong Kong ce week-end, en opposition à la nouvelle « loi d’extradition » proposée par Pékin, qui serait une « érosion » des droits des Hongkongais.

La protestation a pris fin lorsque Carrie Lam, chef de l’exécutif de Hong Kong, pro-Pékin, a cédé en partie à leurs demandes en mettant le nouveau projet de loi en attente. De leurs côtés, les manifestants ont appelé à sa démission.

Pendant ce temps, le rassemblement extraordinaire a recueilli des éloges du monde entier pour leur civilité exemplaire.

Poche poubelle à la main, beaucoup d’entre eux ont passé la nuit à ramasser les déchets après cette énorme manifestation, laissant les rues impeccables le lendemain matin.

« Les occupants sont en train de faire un dernier balayage pour ramasser les ordures », a écrit l’auteur Kong Tsung-gan tôt lundi matin, sur Twitter. « Deux millions de personnes ont défilé ici, c’était occupé toute la nuit, et il n’y a pas la moindre trace sur les routes. »

Ennie Chan, qui a été témoin de la scène, a déclaré au Independent : « J’étais là et j’ai tout vu (…) J’ai vu des jeunes qui tenaient différents sacs pour emporter les ordures hier soir. Il y avait beaucoup de gens qui nettoyaient les ordures. »

La chef de l’exécutif Carrie Lam a présenté des excuses face à la réaction de Hong Kong, par rapport aux manifestations et pour la façon dont le projet de loi controversé a été traité. Une manifestation similaire la semaine dernière a vu 1 million de personnes descendre dans la rue et 72 personnes ont été admises à l’hôpital après que la police a utilisé des gaz lacrymogènes et tiré des balles en caoutchouc sur des manifestants.

Des manifestants se rassemblent à l’extérieur du bâtiment du Conseil législatif pour manifester contre le projet de loi sur l’extradition maintenant suspendu, le 16 juin 2019, à Hong Kong. (©Getty Images | Carl Court)

Les Hongkongais exigent des excuses de la police, de plus, ils veulent que le projet de loi sur l’extradition soit rejeté complètement, et non simplement retardé.

« Suspendre la loi mais ne pas l’annuler, c’est comme tenir un couteau en direction de quelqu’un et dire : ‘Je ne vais pas te tuer maintenant’, alors que vous pouvez le faire n’importe quand », a déclaré Betty, une jeune diplômée du lycée, au Guardian. « Nous nous battons pour notre liberté. »

Des manifestants bloquent les routes avec des barricades lors d’affrontements avec la police après un rassemblement contre une proposition controversée de loi d’extradition à Hong Kong le 10 juin 2019. (©Getty Images | ISAAC LAWRENCE)

Pendant ce temps, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de Pékin, Lu Kang, affirme que les manifestations faisaient partie d’un complot étranger.

« De nombreux faits ont montré que les gouvernements étrangers et même certains politiciens ont fait des remarques provocatrices depuis la décision du gouvernement de Hong Kong de commencer à modifier l’ordonnance d’extradition en février », a déclaré M. Kang via Channel News Asia (CNA).

La loi sur l’extradition permettrait à Pékin d’emmener des suspects de Hong Kong en Chine continentale pour faire face au système judiciaire chinois opaque et contrôlé par les communistes. Les critiques affirment que cela porte fatalement atteinte aux droits des Hongkongais.

Le président chinois Xi Jinping (à droite) serre la main de la nouvelle chef de l’exécutif de Hong Kong, Carrie Lam (à gauche), lors de leur réunion à Hong Kong le 1er juillet 2017. (©Getty Images | BILLY H.C. KWOK/AFP)

Des scènes encore plus émouvantes ont été observées au cours de la fin de semaine. Les témoins ont été impressionnés par le niveau de civilité dont ils ont fait preuve pendant les manifestations.

« J’ai entendu dire que quelqu’un était tombé malade près de nous », a dit Cathy, une manifestante, au Daily Mail. « L’ambulance est arrivée et il y avait un manifestant qui séparait la foule et demandait aux gens de se déplacer sur le bord de la route. »

« Il n’y avait pas de chaos du tout. Tout le monde était courtois et organisé. »

« J’étais si touchée. Nous ne sommes pas des émeutiers ! »

Un autre internaute sur Twitter a appelé cette manifestation « la plus belle scène de Hong Kong ».

Un lycéen qui souhaitait garder l’anonymat a partagé un récit similaire à celui de The Independent : « La protestation d’hier était magnifique. Les manifestants ont été très courtois. »

« Il y avait aussi beaucoup de manifestants plus âgés qui, s’ils ne se sentaient pas bien, étaient aidés par les gens autour d’eux, qui leur offraient de l’eau ou du pain, et disaient aux autres de faire attention à eux. »

« Il faisait également plutôt chaud et étouffant chaque fois que nous devions attendre dans le même espace pendant un certain temps. Quand ils ont vu de petits enfants, les gens ont aidé à les ventiler pour les rafraîchir. »

RECOMMANDÉ