Manifestations en Pologne pour soutenir un juge suspendu

Par Epoch Times avec AFP
1 décembre 2019 Mis à jour: 2 décembre 2019

Quelques milliers de Polonais ont manifesté dimanche devant le ministère de la Justice à Varsovie et dans d’autres villes afin de soutenir un juge suspendu pour avoir de facto mis en question un volet des réformes judiciaires menées par les conservateurs au pouvoir.

Les manifestants réunis à Varsovie brandissaient des drapeaux européens et des pancartes proclamant « Honneur et gloire aux juges inébranlables » ou « Tout citoyen a droit à des tribunaux indépendants ».

« Les gens au pouvoir font tout pour détruire l’Etat de droit et l’indépendance de la justice », a déclaré le juge Krystian Markiewicz, président de l’association de magistrats Iustitia, à l’origine du rassemblement. « Nous voulons montrer que nous n’abandonnerons aucun juge en difficulté », a-t-il ajouté à la télévision privée TVN24.

Une vague de critiques envers le parti Droit et Justice 

Le parti nationaliste conservateur Droit et Justice (PiS) est confronté à une vague de critiques tant d’une partie importante des milieux judiciaires polonais que de Bruxelles en raison de ses réformes de la justice lancées depuis son arrivée au pouvoir en octobre 2015.

Le PiS assurent que ces réformes sont indispensables pour juguler la corruption et éliminer des survivances du régime communiste. Mais la Commission Européenne a reproché à Varsovie d’affaiblir l’Etat de droit et d’attenter à l’indépendance de la justice.

Les doutes sur l’impartialité d’un juge

Les protestations de dimanche visaient à dénoncer la sanction qui menace le juge Pawel Juszczyszyn. Celui ci avait exprimé des doutes, lors d’une procédure d’appel à Olsztyn, dans le nord-est, l’impartialité d’un juge ayant rendu la décision en première instance.

Ce magistrat avait été nommé par le nouveau Conseil national de la magistrature que l’opposition accuse de manquer d’indépendance face au pouvoir politique.

Une procédure disciplinaire avait été lancée contre le juge Juszczyszyn jeudi. Il a été suspendu le lendemain.

« J’en appelle à mes confrères: ne vous laissez pas intimider, restez indépendants et courageux », a dit le magistrat aux manifestants à Varsovie.

D’autres manifestations de soutien se sont tenues dans plusieurs villes, dont Cracovie, Poznan, Szczecin et Wroclaw.

RECOMMANDÉ