Le Mans : trois frères et sœurs sont nés le même jour, mais pas la même année

Par Nathalie Dieul
8 janvier 2021
Mis à jour: 8 janvier 2021

Un couple du Mans vient d’avoir son troisième enfant, Enzo, le 6 janvier dernier. Rien d’extraordinaire, si ce n’est qu’il est né à la date anniversaire de son grand frère et de sa grande sœur, tous deux aussi nés un 6 janvier de deux années différentes.

Le 6 janvier est une date très spéciale pour la famille fondée par Chahira et Kamel. C’est le 6 janvier 2017 que leur premier enfant, Inès, est né. Puis son frère Anis est arrivé deux ans plus tard, le 6 janvier 2019. Encore deux ans de plus et le petit Enzo a vu le jour ce 6 janvier 2021, rapporte France 3.

Inès et Anis ont donc reçu un cadeau d’anniversaire bien spécial cette année, même si leur maman n’était pas là pour le fêter avec eux et qu’ils vont devoir attendre quelques jours pour faire la connaissance de leur petit frère.

Les trois enfants sont nés par césarienne. Lorsqu’elle a eu son dernier rendez-vous avec le médecin qui la suivait, Chahira s’est vue proposer une admission le 5 janvier à l’hôpital… pour une intervention le 6. Lorsque la mère de famille a suggéré au médecin de regarder les pages antérieures de son dossier médical, celui-ci a ri. « Il a dit qu’il n’avait jamais vu ça de sa vie ! » se souvient Kamel, l’heureux papa.

Pour Kamel, le fait que ses trois enfants soient tous nés le jour de l’Épiphanie, jour de la manifestation de Jésus aux rois mages, est un joli symbole.

Selon les recherches du père de famille, il n’y aurait que trois autres exemples d’enfants nés à la même date mais des années différentes dans le monde : l’un en France, l’autre en Scandinavie et le troisième en Argentine.

Focus sur la Chine – Confinement en Chine : des résidents sans nourriture


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ