Un marocain de 41 ans avec un katana interpellé par la police d’Ajaccio

Par Léonard Plantain
3 novembre 2020
Mis à jour: 3 novembre 2020

Vendredi 30 octobre, à Ajaccio (Corse), un homme de 41 ans de nationalité marocaine a été interpellé avec un katana dans son véhicule. Un sabre japonais qui pourrait lui valoir d’être expulsé du territoire français au vu du climat actuel.

Généralement utilisé « en décoration », un katana a été retrouvé dans le véhicule d’un Marocain ce vendredi. Arrivé en Corse il y a deux ans, l’homme avait été récemment signalé aux services de police. Lors de son interpellation, il était au volant de sa voiture tandis que le katana était dissimulé sous une veste.

Âgé de 41 ans, l’homme a été placé en garde à vue pendant plusieurs heures et a été auditionné par les enquêteurs des renseignements territoriaux et des renseignements intérieurs, relate France 3 Régions. L’homme a alors déclaré avoir trouvé le sabre dans une poubelle. Une justification qui n’a pas convaincu les autorités.

D’après les forces de l’ordre, l’individu n’est pas fiché au FSPRT (fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste). Son cas ne serait donc pas jugé préoccupant par la justice du point de vue de la radicalisation en l’état des investigations.

Cependant, dans le contexte actuel de tension que connaît la France avec les dernières attaques de l’islam radical, la préfecture de Corse confirme avoir pris deux mesures administratives à l’encontre de l’individu interpellé : une obligation de quitter le territoire français (QTF) et une mesure de rétention administrative décidée par le préfet et encadrée par le juge des libertés.

Ces mesures sont contestables devant le tribunal administratif par l’individu visé. Ainsi, si la procédure n’est pas contestée, l’homme pourrait rejoindre un centre de rétention sur le continent et être expulsé du territoire français. En attendant, le ressortissant marocain est en rétention dans les locaux de la police de l’air et des frontières à Ajaccio (D.D.P.A.F).

FOCUS SUR LA CHINE – 80 % des Taïwanais prêts à se battre contre la Chine



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ