Marseille : un père policier tombe dans un guet-apens en sortant de l’hôpital avec sa fille

Par Léonard Plantain
16 décembre 2020
Mis à jour: 16 décembre 2020

Alors qu’un policier habitant Six-Fours-les-Plages amenait sa fille, âgée de 2 ans et demi, à l’hôpital de la Timone à Marseille pour son traitement contre la leucémie, l’homme est tombé dans un guet-apens tendu par son ex-famille.

L’histoire remonte au 25 novembre : après une belle journée en présence de son ex-compagne et de son ex-famille, un père policier a amené sa fille à l’hôpital de la Timone pour son traitement contre la leucémie. Aux alentours de 17 h 30, au moment de sortir de l’hôpital, les deux parents s’apprêtaient à regagner leur domicile respectif, la petite fille étant sous la responsabilité de son père ce jour-là, relate Var-Matin.

Cependant, c’est à ce moment que le frère, la mère et le père de son ex-conjointe, dont elle-même, ont tendu un piège au père policier. Alors qu’il tenait sa fille dans ses bras, les 4 individus l’ont roué de coups, étranglé et fait tomber au sol. Sous la violence de son ex-famille, il laisse sa fille, qui est rapidement récupérée par la grand-mère de l’enfant et son ex-conjointe.

L’instant d’après, tous ont disparu avec l’aide d’une autre personne au volant d’une voiture stationnée à proximité de l’agression et prête à partir. Seul, le fonctionnaire a appelé la police pour donner l’alerte, tout en se dirigeant vers sa voiture pour se rendre au commissariat.

Problème, avant d’entrer dans sa voiture, il découvre que le guet-apens avait été bien préparé, puisque deux de ses pneus ont été dégonflés, sans doute pour l’empêcher de poursuivre son ex-famille. Le soir même, après une plainte et une auscultation, le policier s’est vu délivrer quatre jours d’ITT. Quant à sa fille, elle a finalement été rendue à son père 24 h après l’agression.

Concernant la procédure en cours, le père policier a été clément, l’affaire s’étant clôturée sans poursuite pour les violences. Cependant, un système de « garde alternée provisoire » a été mis en place par le procureur de Marseille, en attendant la prochaine décision du juge des affaires familiales à la suite des évènements.

Élections américaines – Trump : « Ce n’est pas fini »


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ