Marseille : la police ferme de force un restaurant du Vieux-Port

Par Léonard Plantain
30 septembre 2020
Mis à jour: 30 septembre 2020

À la suite des nouvelles mesures prises par le gouvernement pour les bars-restaurants, une des enseignes marseillaises encore ouvertes ce lundi a reçu la visite de la police dans l’après-midi. Sommé de fermer son établissement, le gérant a échappé de peu à une amende.

Avec les nouvelles mesures sanitaires restrictives, depuis dimanche soir, tous les bars et les restaurants de Marseille et d’Aix-en-Provence doivent rester fermés. Néanmoins, plusieurs établissement ont fait de la résistance. C’est notamment le cas du Collins sur le Vieux-Port de Marseille, à proximité de l’Hôtel de Ville, relate France Bleu.

Un détail cependant : lors du service du midi, la brigade des bars est venue constater que l’arrêté préfectoral n’était pas respecté. Malgré tout, « ils ont été très aimables. Ils m’ont prévenu que les CRS allaient débarquer et qu’il valait mieux que je ferme », explique Joseph, le patron du Collins. Ce qui est arrivé.

Bien que les clients étaient de plus en plus nombreux en terrasse, Joseph a fini par refuser de les servir. Puis, à l’arrivée des CRS, il a fermé son restaurant. « C’était ça ou je prenais une fermeture administrative de plusieurs semaines. Ce n’est pas la peine de prendre ce risque. Surtout si dans une semaine, la mesure de fermeture est levée », explique-t-il.

En attendant, la situation continue d’être délicate et plusieurs enseignes vont certainement continuer à ouvrir dans la mesure du possible.

FOCUS SUR LA CHINE – Le rêve « brisé » de Xi Jinping



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ