Match PSG-Bayern: 17 stations de métro fermées, les Champs-Elysées réservés aux piétons dimanche soir

Par Epoch Times avec AFP
22 août 2020
Mis à jour: 22 août 2020

L’avenue des Champs-Elysées sera réservée aux piétons dimanche soir, à l’occasion de la finale de la Ligue des champions opposant le Bayern Munich au Paris Saint-Germain, a annoncé samedi le préfet de police de Paris.

Afin de « respecter la distanciation sociale », il n’y aura à partir de 21H00 « plus de circulation sur les Champs de manière à ce que les gens puissent remplir l’espace en respectant les règles », a déclaré lors d’un point presse Didier Lallement, qui a appelé les supporters à venir « à pied » sur l’avenue.

Ce « dispositif » exceptionnel est en principe réservé aux soirées du 31 décembre, a précisé M. Lallement.

« Il y aura des expressions de joie » en cas de victoire, « il faut simplement qu’elles soient compatibles avec la sécurité publique (…) » et avec les mesures liées à la pandémie de Covid-19, a affirmé le ministre de l’Intérieur Darmanin, venu inspecter à la Préfecture de police de Paris le dispositif prévu pour dimanche soir.

Il a ajouté que « deux heures après le match », « le rassemblement (serait) totalement interdit et les policiers et gendarmes feront l’évacuation des personnes ».

Le périmètre d’obligation de port du masque sera étendu pour la soirée, des « points de prévention » seront mis en place et 20.000 masques pourront être distribués.  Une « verbalisation systématique » sera appliquée en cas de non-port de cette protection du visage, a indiqué le ministre.

Un effectif de 3.000 membres des forces de l’ordre sera mobilisé, notamment pour la « sécurisation » des « commerces et établissements » de l’avenue, a indiqué le préfet. 17 stations de métro seront fermées.

Dimanche soir, une retransmission du match qui se jouera à Lisbonne est prévue au sein du Parc des princes, avec une jauge limitée à 5.000 personnes. « Si tout va bien, le lundi soir il y aura également un rassemblement des supporters limité à 5.000 » participants, a ajouté le préfet de police.

Mardi soir, après la victoire du PSG en demi-finale de la compétition, le quartier des Champs-Elysées avait été le théâtre de violences et de vols en marge des manifestations de liesse, malgré l’important dispositif policier.

Sur les 36 personnes placées en garde à vue cette nuit-là, 26 ont ensuite été présentées à la justice, selon le parquet de Paris.

Parmi elles, un homme a été condamné jeudi en comparution immédiate à six mois de prison avec sursis pour des violences sur les forces de l’ordre en récidive.

Six personnes ont par ailleurs accepté leur peine via une procédure de plaider-coupable et sept autres doivent être jugées ultérieurement. En tout, 13 personnes se sont vu imposer une interdiction temporaire de se rendre à Paris.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ