Mayenne : une fleuriste dénoncée pour avoir mis des bouquets en dépôt-vente

Par Léonard Plantain
20 novembre 2020
Mis à jour: 20 novembre 2020

Odile Lacourt, fleuriste dans la commune de Mayenne (située dans le département de la Mayenne), a été dénoncée à la gendarmerie. Elle venait de trouver 6 commerces « essentiels » pour mettre ses bouquets en dépôt-vente, ce qui n’était visiblement pas autorisé.

Responsable de la boutique Un Brin de création, la fleuriste Odile Lacourt pensait avoir eu une bonne idée pour passer cette période difficile. En effet, elle avait trouvé 6 commerçants dits « essentiels », notamment des boulangeries et épiceries, qui avaient accepté de prendre ses bouquets en dépôt-vente, relate France Bleu.

Pour elle, cela représentait environ 10 % de ses ventes habituelles, mais permettait aussi aux autres commerçants de lui apporter un geste de solidarité, rapporte Ouest-France. Problème : ce n’était pas autorisé par la préfecture de la Mayenne. Une personne l’a alors dénoncée à la gendarmerie.

Étant femme de gendarme, Odile a tout de suite contacté la préfecture de la Mayenne pour vérifier si l’interdiction était vraie. Et malheureusement, le procédé est bel et bien interdit dans le département. Odile a donc dû récupérer ses bouquets, qui lui resteront sur les bras, et se dit très secouée par cette mésaventure.

« Pourquoi m’avoir dénoncée ? Il suffisait de venir me parler directement, sans passer par la gendarmerie. On se croirait en temps de guerre », déplore-t-elle. Pour la suite, Odile a déclaré continuer le « click and collect » et les livraisons, en attendant de pouvoir rouvrir sa boutique de création florale.

Focus sur la Chine – Trump continue de lutter contre la Chine


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ