Mayenne : un petit garçon de 10 ans découvre un fusil vieux de 2 siècles « qui sent encore la poudre » pendant une balade

Par Séraphin Parmentier
6 novembre 2020
Mis à jour: 6 novembre 2020

Le garçonnet est tombé par hasard sur un fusil datant des guerres de Vendée particulièrement bien conservé.

Le 26 octobre, Mathias Piau, un petit garçon de 10 ans qui habite à Entrammes, une commune d’environ 2250 âmes établie à une dizaine de kilomètres de Laval, a fait un joli cadeau au musée de la chouannerie, de la Vendée et des guerres de l’Ouest – l’unique musée consacré à ce thème dans l’Hexagone.

Le garçonnet a en effet offert au musée établi à Plouharnel (Morbihan) un fusil datant des guerres de Vendée (1793 – 1796) qu’il a découvert pas hasard dans la Jouanne, une petite rivière qui se trouve près de chez lui.

C’est un étrange morceau de bois fiché dans le sol qui a d’abord attiré l’œil du petit garçon.

« Il était planté dans la terre et la boue, j’ai dû forcer. J’ai découvert que c’était un fusil », a expliqué Mathias à nos confrères de France Bleu.

 

Avec l’aide de son père, le garçonnet extirpe le fusil de la terre où il reposait depuis plus de deux siècles et le nettoie afin de l’examiner soigneusement.

« Sur le métal, il y avait une couronne et il y avait marqué JR. Il y avait aussi des inscriptions sur le bois », indique Mathias.

Il s’agit d’un Brown Bess, un modèle de fabrication anglaise fourni aux troupes vendéennes qui résistaient vaillamment aux colonnes révolutionnaires.

Le fusil appartenait probablement à un soldat vendéen ayant participé à la bataille d’Entrammes, qui s’est déroulée le 26 octobre 1793 et a vu les Vendéens de l’Armée catholique royale infliger une lourde défaite aux Républicains.

« Il sent encore la poudre, c’est extraordinaire », a déclaré Reynald Secher, conservateur du musée de Plouharnel et spécialiste des guerres vendéennes, sur les ondes de France Bleu.

« En tant que conservateur, prendre une arme de cette nature entre les mains est très émouvant », conclut l’historien.

FOCUS SUR LA CHINE – Une crise immobilière fait scandale en Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ