Des médecins tchèques ont réussi à donner naissance à une petite fille 117 jours après la mort cérébrale de la mère

Par Tom Ozimek
4 septembre 2019 Mis à jour: 4 septembre 2019

Dans ce qui a été salué comme une première dans le monde médical, des médecins tchèques ont réussi à donner naissance à une petite fille en bonne santé 117 jours après que sa mère eut été déclarée en état de mort cérébrale.

Reuters a rapporté que la mère enceinte, dont l’identité n’a pas été révélée, a été transportée d’urgence à l’hôpital de Brno en avril après avoir subi un grave AVC. Peu de temps après son arrivée à l’établissement médical, les fonctions cérébrales de la femme ont cessé.

Et pourtant, le 15 août, contre toute attente, une petite fille en bonne santé est née par césarienne.

« Les médecins de l’hôpital universitaire de Brno ont traité avec succès ce cas extraordinaire et ont repoussé les limites de la médecine moderne. Ils ont réussi à maintenir les fonctions vitales d’une femme enceinte qui était en état de mort cérébrale, sauvant son bébé qui est finalement né à la 34e semaine par césarienne. Ce cas est extrêmement rare, à l’échelle mondiale », a annoncé l’hôpital dans une déclaration citée par Brno Daily.

Les médecins ont mis la femme de 27 ans sous respiration artificielle et ont maintenu artificiellement sa grossesse pendant 117 jours. Le quotidien généraliste The Independent a rapporté que les médecins déplaçaient même régulièrement les jambes de la femme pour simuler la marche afin d’aider l’enfant à grandir.

Après l’accouchement à la 34e semaine de gestation, en présence du mari et d’autres membres de la famille, le personnel médical a finalement débranché les systèmes de survie de la mère, ce qui lui a permis de mourir.

« C’était vraiment un cas extraordinaire quand toute la famille était unie… sans leur soutien et leur intérêt, cela n’aurait jamais pu se terminer ainsi », a déclaré Pavel Ventruba, chef du Service de gynécologie et d’obstétrique de l’hôpital universitaire de Brno.

RECOMMANDÉ