La méditation aide à soulager la douleur causée par la biopsie du cancer du sein

Par Devon Andre
27 octobre 2019 Mis à jour: 27 octobre 2019

La méditation et la musique peuvent être efficaces pour soulager la douleur et gérer l’anxiété chez les patientes ayant subi une biopsie du cancer du sein. Une nouvelle étude menée au Duke Cancer Institute de Durham, en Caroline du Nord, a révélé d’autres méthodes pour aider les patients à composer avec la douleur et le stress pendant la procédure.

La biopsie standard à l’aiguille guidée par ultrasons est généralement réalisée à l’aide d’une aiguille très fine. La méthode d’aspiration à l’aiguille fine est le type le moins invasif de biopsie du cancer du sein, causant un inconfort minimal. La douleur causée par l’aiguille est habituellement gérable. Cependant, d’autres facteurs qui peuvent influer sur le vécu d’une personne peuvent entrer en jeu, comme le seuil de douleur individuel, la prédisposition psychologique (par exemple, la peur des aiguilles) et l’anxiété associée à la procédure et au diagnostic.

En raison d’un inconfort physique et émotionnel, la patiente peut ne pas être en mesure de rester immobile pendant l’intervention et peut ainsi compromettre les résultats du test.

« Les biopsies à l’aiguille guidées par imagerie pour le diagnostic du cancer du sein sont très efficaces et réussies, mais l’anxiété et la douleur potentielle peuvent avoir un impact négatif sur les soins aux patients », explique le Dr Mary Scott Soo, auteure principale de l’étude. « Les patients qui ressentent de la douleur et de l’anxiété peuvent bouger pendant l’intervention, ce qui peut réduire l’efficacité de la biopsie, ou ils peuvent ne pas se plier au dépistage et aux tests de suivi. »

Dans l’étude, 121 femmes ont été testées lors de biopsies à l’aiguille guidées par ultrasons. Certaines participantes ont écouté de la méditation enregistrée, qui visait à inculquer une attitude positive et à se débarrasser des émotions négatives. La deuxième option était d’écouter la musique. Les patients pouvaient choisir entre le jazz instrumental, le piano classique, la harpe et la flûte, les sons de la nature ou la musique internationale. Le troisième groupe de femmes a reçu des soins standards, c’est-à-dire des conversations brèves et le soutien du médecin qui pratiquait la biopsie.

Les femmes qui ont écouté une méditation guidée ou de la musique pendant la biopsie ont éprouvé beaucoup moins d’anxiété et de fatigue, comparativement aux patientes recevant les soins habituels. De plus, les participantes du groupe de méditation ont éprouvé beaucoup moins de douleur à la biopsie que les femmes qui écoutaient de la musique.

Les médicaments contre l’anxiété sont également une option pour soulager la douleur et le stress pendant la biopsie du cancer du sein. Cependant, les effets sédatifs des médicaments limitent la mobilité et l’autonomie des patients, car ils devront compter sur quelqu’un pour les ramener chez eux par la suite. La méditation et la musique, d’autre part, offrent une alternative simple et abordable aux médicaments.

Les chercheurs espèrent élargir l’étude et voir si ces résultats pourraient être étendus à d’autres pratiques.

Les résultats ont été publiés dans le Journal of the American College of Radiology.

Cet article a été publié à l’origine sur www.belmarrahealth.com.

RECOMMANDÉ