Méfiez-vous de ce genre d’objet espion dans les toilettes publiques et en cas de doute, contactez la police sans y toucher

Par Crhis Ford et Daksha Devnani
5 août 2019 Mis à jour: 5 août 2019

Les caméras espion existent sous toutes les formes et dans toutes les tailles. Les organismes d’application de la loi s’en servent pour surveiller les terroristes et les criminels ainsi que pour suivre les conducteurs sur nos routes. Cependant, les progrès technologiques ont rendu très facile l’obtention de caméras espion par n’importe qui. Tout le monde peut les installer dans des lieux publics et utiliser les images obtenues pour un usage privé.

L’une des utilisations les plus inquiétantes des caméras espion est leur installation discrète à l’intérieur des toilettes publiques, dissimulées sous la forme d’un crochet derrière une porte de toilettes, une vis, ou sous toute autre forme improbable.

©eBay

Ces caméras peuvent fonctionner sur batterie pendant quelques heures. « Ensuite, il suffit de la retirer, de l’insérer dans un ordinateur et vous obtenez toutes vos images », a déclaré Carrie Kerskie, détective privé, à NBC. « C’est très simple et facile. Ils n’ont qu’à entrer, l’accrocher, partir, puis revenir quelques heures plus tard pour l’enlever. »

Cette tendance se répand et affecte la sécurité publique. Les criminels peuvent facilement obtenir ces caméras pour quelques dollars seulement et les installer dans des endroits publics pour espionner le public qui ne se doute de rien.

Dans un rapport de novembre 2017, une femme visitant les toilettes d’un Starbucks à Vauxhall, au sud de Londres, a repéré une caméra cachée dans la grille du plafond et a appelé la police. Après avoir démonté la caméra cachée, les détectives ont découvert que le délinquant s’était accidentellement filmé en train de l’installer, de sorte que la police a obtenu une image exacte de la personne qu’elle essayait de traquer.

Image d’illustration – Pixabay | TheDigitalWay

« La police pense que la caméra a été installée pour une durée maximale de trois à quatre semaines et qu’elle a été installée à des fins de voyeurisme », peut-on lire dans un communiqué du MET POLICE, tel que rapporté par itv.

Ces mini-caméras peuvent être installées dans la porte des toilettes comme vis, comme une partie du verrou et du loquet, ou même comme une partie du cadre de la porte. Il peut aussi s’agir d’une mini-caméra dans sa forme originale, cachée de façon discrète.

Image d’illustration – Pixabay | Spudaitis

Dans une autre affaire, qui a eu lieu en Floride, la police a découvert trois caméras cachées dans des différentes toilettes, déguisées en crochets de plastique auxquels les utilisateurs accrochent leurs vêtements.

Dans un rapport publié en 2016 dans le Miami Herald, le shérif de Florida Keys, Rick Ramsay, a déclaré : « N’oubliez pas, cependant, que ce sont de très petites caméras qui peuvent être installées à de nombreux endroits et cachées dans de nombreux objets apparemment anodins du quotidien. »

Des internautes ont suggéré qu’on devrait vérifier la présence de tels dispositifs dans les centres commerciaux et les lieux publics. Jusqu’à ce que des mesures soient mises en place, il serait sage que nous soyons tous vigilants et à l’affût de toute vis ou crochet d’apparence inhabituelle dans les douches et les toilettes publiques.

Image d’illustration – Pixabay | jarmoluk

Selon un reportage du Elite Readers en juin 2018, le lieutenant Alberto Ramirez du bureau de police du comté de Monroe a déclaré aux médias que ces caméras d’espionnage ne se trouvaient pas seulement dans les toilettes publiques mais aussi dans les toilettes des entreprises locales.

Apparemment, on peut trouver ces caméras facilement sur Internet et elles sont conçues pour être utilisées à domicile comme dispositifs de sécurité.

Si vous apercevez l’un de ces dispositifs, n’y touchez pas – il vous suffit d’avertir la police.

©eBay
RECOMMANDÉ