Des membres masqués d’Antifa bloquent et crient sur un couple de personnes âgées qui traverse la rue pendant une manifestation

Par Janita Kan
2 octobre 2019
Mis à jour: 23 décembre 2019

Des membres du groupe d’extrême gauche Antifa ont été filmés en train d’intimider un couple de personnes âgées qui traversaient une rue en dehors d’un collège canadien où était organisé un événement autour d’un politicien conservateur local.

La vidéo de l’incident, qui est largement diffusée sur les médias sociaux, a été prise à l’extérieur du Collège Mohawk à Hamilton, en Ontario, lors d’un rassemblement où les membres d’Antifa manifestaient contre le député Maxime Bernier et les partisans de son Parti populaire du Canada. L’événement mettait également en vedette le spécialiste de la politique américaine Dave Rubin.

Quatre personnes ont été arrêtées pour « atteinte à la paix », mais ont ensuite été libérées sans conditions, selon le réseau de télévision CBC, citant la police.

Dans la vidéo, quatre manifestants masqués se tenaient délibérément devant une femme âgée poussant un déambulateur et un homme âgé, bloquant leur chemin en criant : « Ordure nazie ! Hors de nos rues ! » Le couple semblait calme dans la vidéo.

À un moment donné, le vieil homme a essayé de raisonner une manifestante, mais elle a immédiatement répondu en criant : « Ne me touchez pas [injures] ! »

Maxime Bernier, qui a démissionné du Parti conservateur du Canada en 2018 et a formé le Parti populaire du Canada, a condamné l’action des membres d’Antifa.

« Ces manifestants d’Antifa sont une petite minorité de voyous violents. Le plus effrayant, c’est que leur idéologie d’extrême gauche est maintenant tacitement soutenue par de nombreux universitaires, médias, organisations militantes et politiciens. Notre démocratie est en danger », a-t-il écrit sur Twitter le 30 septembre.

L’incident a également attiré l’attention de nombreux commentateurs politiques, journalistes et autres personnalités publiques.

« C’est l’ANTIFA qui harcèle un couple de personnes âgées qui traverse la rue. Les médias ne couvriront pas cette question… S’il s’agissait de chapeaux rouges au lieu de masques noirs, ce serait sur tous les grands réseaux dès la semaine suivante », a écrit Benny Johnson, directeur de la création de Turning Point USA.

« Ceci provient d’une manifestation d’Antifa au Canada. C’est tellement dégoûtant de faire cela à des personnes âgées qui essaient simplement de traverser la rue », a écrit la chanteuse canado-américaine Kaya Jones.

« Voici une vidéo d’ANTIFA, le violent groupe anti-Premier Amendement, qui tourmente et harcèle un couple de personnes âgées essayant de traverser la rue », écrit Dan Bongino, l’animateur du Dan Bongino Show.

« Félicitations #Antifa, vous avez empêché cette vieille femme dangereuse avec un déambulateur de traverser la rue », a écrit Jim Hanson, président du Groupe d’études sur la sécurité.

« Des manifestants Antifa crient et bloquent un couple de personnes âgées devant un événement mettant en vedette l’homme politique conservateur @MaximeBernier & @RubinReport. D’autres violences ont éclaté, conduisant à deux arrestations. Le Collège Mohawk avait fait face à une campagne massive pour annuler l’événement », a écrit Andy Ngo, un journaliste qui a beaucoup couvert Antifa.

En juin, Andy Ngo a été brutalement agressé alors qu’il couvrait une des manifestations du groupe. La scène a été filmée par un journaliste local dans une vidéo qui montre des membres d’Antifa en train de le frapper au visage, de lui donner des coups de pied et de lancer des tasses d’une substance blanche sur le journaliste. La police de Portland a déclaré plus tard que les tasses contenaient du ciment à séchage rapide mélangé à des milkshakes.

Les origines d’Antifa remontent au mouvement « antifasciste » en Allemagne, qui faisait partie des opérations de front de l’Union soviétique pour inciter une révolution communiste dans le pays européen. Aux États-Unis, le groupe prétend que ses membres luttent contre le fascisme, mais il est rare qu’ils affrontent de vrais fascistes. Au lieu de cela, leurs membres, qui sont composés de communistes, de socialistes et d’autres radicaux de gauche, étiquettent les partis et les individus qui ne s’alignent pas sur leur idéologie en tant que « fascistes » pour justifier leur utilisation de la violence contre eux.

Le groupe a souvent fait la une des journaux pour ses attaques violentes contre des groupes d’opposition, en particulier les partisans de Donald Trump, qu’ils ont qualifiés de « fascistes ».

Le président Donald Trump a déclaré précédemment que son gouvernement envisageait de déclarer Antifa, organisation terroriste nationale.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ