Une mère et son enfant relogent 111 chiens errants après les avoir sauvés de l’euthanasie, et cette initiative prend de l’ampleur

25 juillet 2018
Mis à jour: 5 avril 2019

Juste au moment où cette femme pensait qu’elle n’avait pas le courage de faire face à l’énorme responsabilité que représente le fait de sauver les animaux errants de l’Amérique, elle a trouvé en elle la force émotionnelle pour aller de l’avant avec son entreprise altruiste.

Bien qu’il soit troublant de savoir qu’il y a des chiens sans défense qui souffrent et qui sont abandonnés par leurs anciens propriétaires, il est encourageant d’apprendre que Jennifer McCann et son jeune fils, Roman, ont mis sur pied une organisation de sauvetage, Project Freedom Ride (PFR), en réponse à un appel du coeur qu’ils ont ressenti pour donner à tous ces chiens une deuxième vie.

We totally forgot to post our #RockPFRSaturday photo!!! It was a busy day picking up our new foster, Ru. However today…

Posted by Project Freedom Ride on Sunday, March 11, 2018

Tout a commencé lorsque Jennifer McCann et le jeune Roman ont adopté Luna d’un centre d’extermination au Texas en 2015.

« Le sauvetage, en général, a été quelque chose que j’ai évité pendant la plus grande partie de ma vie », explique Jennifer McCann, tel que rapporté par Liftable. « Je ne pensais pas avoir le courage d’aider un animal d’une triste situation ou être capable de le laisser partir. Sur le plan émotionnel, j’avais l’impression de ne pas pouvoir le supporter. »

Posted by Project Freedom Ride on Tuesday, April 3, 2018

Après ce voyage au refuge d’abattage, Jennifer McCann n’a pas réussi à effacer de sa mémoire tous les autres chiens qui y étaient restés. Elle a décidé qu’il était temps d’agir, alors elle s’est portée volontaire au refuge local. C’est Luna, son nouvel animal de compagnie, qui l’a inspirée, et depuis, elle n’a jamais regretté.

This pains me in more ways than I can even express. Palm Valley TX is HELL ON EARTH for unwanted dogs. Dogs are dumped…

Posted by Project Freedom Ride on Sunday, February 11, 2018

Le mari de Jennifer McCann a été transféré dans l’État de Washington en 2016 et a été déployé pour servir dans l’armée. C’est ce qui a poussé Jennifer à penser à amener les chiens sauvés du Texas au nord-ouest du Pacifique, et c’est ainsi que le projet Freedom Ride est né.

Après la mise en place du projet en 2016, la première opération de sauvetage de Jennifer McCann a été un succès, en transportant 31 chiens du centre d’extermination du Texas, et en leur trouvant des foyers et des hébergements  humains sur le chemin vers Washington. Depuis lors, les efforts de sauvetage de chiens de Jennifer McCann se sont poursuivis, et ont même gagné du terrain avec l’aide de bénévoles.

Lors d’un sauvetage plus récent, en janvier de cette année, 111 chiens ont été sauvés de l’abattage et chacun a eu une autre chance de vivre.

AND THEY'RE OFF!!! 111 dogs are making the 2,000+ mile trip thanks to 10 amazing TX rescues, 6 wonderful transporters,…

Posted by Project Freedom Ride on Saturday, January 27, 2018

Pour tous les chiens, et même occasionnellement les chats, que le Projet Freedom Ride sauve, il est prévu pour chacun d’entre d’être soigné par l’un de leurs partenaires de sauvetage pendant qu’ils attendent leur maison définitive. C’est un arrangement qui sauve des vies. Un arrangement compatissant.

« Ils sont généralement hébergés dans des familles d’accueil ou, si le service de sauvetage a une installation, ils y resteront, puis la personne que nous embauchons pour transporter durant ce mois-là parcourt environ 800 km pour aller chercher tous les chiens chez nos partenaires de sauvetage du Texas et commencer le voyage de 3 200 km du Texas à Washington », explique Jennifer McCann.

Posted by Project Freedom Ride on Monday, June 18, 2018

« Du début à la fin, tout le processus dure généralement de quatre à six semaines. Nous exigeons que les chiens participent aux programmes de sauvetage de nos partenaires texans pendant au moins deux semaines avant le transport. Beaucoup sont dans leurs programmes pendant quatre à six semaines avant d’être transportés. »

« Le sauvetage est parfois épuisant, d’une manière indescriptible, mais la fierté et la joie que l’on peut éprouver en aidant un chien autrefois non désiré à faire la transition vers une famille qui l’adore est un sentiment incroyable. »

Posted by Project Freedom Ride on Monday, June 18, 2018

Le petit Roman est le visage de PFR. Il est la lumière de l’organisation. Il fait de la publicité pour les chiens qui attendent leur nouvelle maison.

« Roman est devenu le centre de PFR. Les gens ont été attirés par ses vidéos et sa mission de sauver les animaux, ce qui a permis de mettre énormément en avant PFR et le sauvetage en général », dit fièrement Jennifer.

Sweet Sadie is only 2 but has had a tough first couple years. She is shutting down while she waits for her perfect…

Posted by Project Freedom Ride on Sunday, May 6, 2018

« Notre plus grand obstacle est toujours le financement ! Nos transports nous coûtent jusqu’à 12 000 $ par mois pour environ 70 chiens. Je ne suis qu’une seule personne et Roman est mon fils de presque 7 ans et ce n’est vraiment que nous qui collectons des fonds pour les frais de transport puisque nos partenaires de sauvetage du Texas couvrent les frais de vétérinaires avant le transport. »

Regardez la vidéo ci-dessous :

This 6-year-old is saving dogs!

6-year-old Roman and his mother Jennifer McConn started Project Freedom Ride. They rescue abandoned dogs and help them find homes. Roman is a dog matchmaker!

Posted by 12 News on Sunday, November 12, 2017

Ce chien sans pattes arrière fait la course
à l’aide d’une prothèse roulante 3D

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à le partager !

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ