Une mère investit dans un distributeur automatique d’occasion pour inciter ses enfants à faire des corvées pour payer des collations

Par Epoch Times
15 juin 2020
Mis à jour: 15 juin 2020

La mère de quatre enfants, Sarah Balsdon, a eu du mal à s’occuper des enfants pendant le confinement au Royaume-Uni durant la pandémie, en particulier pour faire en sorte que ses quatre enfants accomplissent des tâches ménagères et fassent leurs devoirs. Mais cela a changé avec l’acquisition d’un distributeur automatique d’occasion.

L’infirmière de 29 ans d’Ashington, Northumberland, Royaume-Uni, a payé 111 € pour un distributeur automatique à pièces, qui distribue du chocolat, des bonbons et des chips. Elle et son mari, Kyle, 29 ans, ont fait l’achat en dernier recours après que leurs quatre enfants, Shannon, 9 ans, Lucy, 8 ans, Jack, 5 ans et Elijah, 2 ans, refusaient simplement d’aider à la maison.

Shannon, 9 ans, Lucy, 8 ans, Jack, 5 ans et Elijah, 2 ans, à côté du distributeur (Caters News)

Tout en passant plus de temps à la maison pendant le confinement, ils demandaient également plus de friandises que d’habitude, a remarqué leur mère. « Ils ont également commencé à les monter à l’étage sans que je le sache », a expliqué Sarah à CafeMom.

« Les collations saines sont toutes gratuites, mais de cette façon, ils devront faire des tâches et des devoirs scolaires pour gagner de l’argent pour acheter des bonbons au distributeur automatique », a déclaré Sarah à Caters. « Pendant le confinement, les enfants voulaient toujours des trucs sucrés et refusaient de participer à l’entretien de la maison. »

Elle a eu au hasard l’idée d’un distributeur automatique d’intérieur, mais s’est vite rendu compte qu’elle avait trouvé quelque chose de génial. Au début, les enfants de la famille ont trouvé cela « méchant », a-t-elle dit. Cependant, il ne leur a pas fallu longtemps pour commencer à aider à diverses tâches telles que décharger le lave-vaisselle, épousseter, ranger leurs chambres à coucher et mettre les bouteilles de lait usagées dehors pour le laitier.

Le distributeur automatique que Sarah Balsdon a acheté pour que ses enfants puissent payer leurs propres friandises et collations (Caters News)

Pendant ce temps, les enfants développent un sens de l’esprit d’entreprise en économisant de l’argent de poche pour payer les collations du distributeur automatique. Les prix n’étaient pas élevés, mais ses enfants devaient quand même gagner leur argent.

C’est aussi un moyen de réduire le grignotage et d’encourager une alimentation plus saine, dit Sarah. « J’en avais marre des arguments pour obtenir des sucreries malsaines, alors j’espère que cela les encouragera à travailler pour en avoir », a déclaré leur mère, même si elle admet qu’elle ne sait pas combien de temps le stratagème fonctionnera.

Sarah Balsdon, 29 ans, avec son mari, Kyle, 29 ans, et leurs enfants, Shannon, 9 ans, Lucy, 8 ans, Jack, 5 ans et Elijah, 2 ans (Caters News)

Sarah a partagé sa stratégie sur les réseaux sociaux, même si elle ne prévoyait pas qu’elle devienne virale. De nombreuses personnes en ligne ont partagé des réactions principalement positives, dit-elle. « Voyons voir s’ils peuvent embarquer des bonbons et des friandises en douce maintenant ! » a-t-elle écrit le 24 mai. « Je pense que les gens comprennent que les enfants apprennent le système de l’argent. »

Pendant ce temps, le confinement a causé des soucis à son mari et elle, ajoute-t-elle.

« Les enfants n’étant pas scolarisés, la demande d’attention des enfants a été très difficile », a-t-elle expliqué. « Je travaille tout le temps, et mon mari a été mis en congé pendant six semaines, mais maintenant il est de retour au travail. Les filles sont retournées à l’école pour la garde d’enfants. »

Sur une note positive, elle ajoute : « Il existe toujours des moyens amusants de garder le contrôle de la parentalité pendant les périodes difficiles comme le confinement. »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ