Une mère met en garde les parents contre l’empoisonnement au monoxyde de carbone des bateaux à moteur, après le décès de son fils intoxiqué en plein air

Par Epoch Times
28 septembre 2020
Mis à jour: 28 septembre 2020

Le 28 août, une mère en deuil a écrit sur Facebook le « post le plus difficile » qu’elle ait jamais eu à écrire, en partageant les détails de la mort tragique de son fils de 9 ans lors d’une excursion en bateau.

« Il n’avait que 9 ans », a-t-elle déclaré. « La plupart des gens ne savent pas vraiment ce qui s’est passé et nous n’étions pas tout à fait disposés à partager publiquement avant d’avoir les réponses de l’autopsie. »

Le fils de Cassandra Free, Andrew, est décédé le 6 juin 2020 de ce que les médias ont appelé une noyade tragique après qu’Andrew a glissé du bateau de la famille et soit tombé à l’eau.

Mais Cassandra et sa famille savaient qu’il y avait plus que cela, et ils ont attendu qu’une autopsie complète soit réalisée pour partager les détails de la mort soudaine de leur fils.

« Ses frères ont été soignés ce soir-là à St. Francis pour un empoisonnement aigu au monoxyde de carbone », a écrit Cassandra. « Andrew nageait depuis l’âge de 2 ans – il était TRÈS bon nageur – et pourtant, il n’a même pas lutté. »

(Illustration – A_Lesik/Shutterstock)

Comme le soupçonnait Cassandra, l’autopsie a révélé que la mort d’Andrew avait été causée par des niveaux de monoxyde de carbone en plein air, un phénomène causé par une exposition prolongée aux émissions de CO d’un véhicule à moteur, même lorsque l’air frais frappe le visage du conducteur. On sait que ce phénomène peut affecter les conducteurs de quatre roues et de tracteurs, ainsi que les conducteurs de bateaux à moteur.

« Son COHb[taux de CO] était de 72 % », a écrit Cassandra sur Facebook. « Sa soi-disant ‘noyade’ était secondaire par rapport au fait qu’il ne pouvait pas survivre à ce taux. Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie qu’Andrew n’allait pas survivre, quoi qu’il arrive ensuite …Toutes ces informations ont été confirmées par un ami médecin et par le bureau du médecin légiste du comté de Tulsa. »

Dans son post sur Facebook, Cassandra Free, une résidente de l’Oklahoma, a lancé un appel déchirant pour que son post devienne viral afin que les parents prennent conscience des dangers de laisser leurs enfants monter à l’arrière d’un bateau à moteur.

(Illustration – Sarah Moldenhauer/Shutterstock)

« Nous aurions pu perdre nos trois enfants ce soir-là », a déclaré Cassandra. « Je ne veux pas que quelqu’un d’autre vive ce que je vis. Je vous en supplie, partagez ça ! »

Les parents se sont pliés à l’appel, et le message n’a pas tardé à se répandre comme une traînée de poudre.

Bientôt, l’histoire a attiré l’attention de Jenny Rapson, écrivain de Her View From Home, qui s’est sentie obligée d’aider à faire passer le message.

« Les mamans », écrit Jenny Rapson, « si vous êtes comme moi, vous ne saviez même pas que ce genre d’empoisonnement au monoxyde de carbone est possible ».

Cassandra a souligné dans son post que les fabricants de bateaux et le CDC sont conscients de ce danger pas si rare, mais ne font que peu ou pas d’efforts pour sensibiliser le public.

(Illustration – BigTunaOnline/Shutterstock)

« Je sais que les fabricants de bateaux connaissent les dangers et qu’ils ne sont pas proactifs pour aider les gens à rester en sécurité », a affirmé Mme Free. « Les CDC font des recherches, mais personne n’a demandé à ce que les bateaux soient soumis à des inspections annuelles des gaz d’échappement. »

En fait, Cassandra n’a pas tort. Le site web des CDC font référence à l’empoisonnement par les gaz d’échappement en extérieur comme « une cause fréquente d’empoisonnements mortels involontaires signalés aux États-Unis ».

Cette histoire déchirante devrait servir d’avertissement aux parents et aux amateurs de loisirs dans tout le pays.

L’intoxication au monoxyde de carbone en plein air peut toucher toute personne exposée de manière prolongée aux gaz d’échappement des véhicules de loisirs. Cependant, les enfants qui se déplacent à l’arrière d’un bateau ou près d’un tuyau d’échappement sont plus exposés.

« Les gars, ça me brise le cœur en MILLIONS de morceaux », a écrit Mme Rapson sur le blog « Her View From Home. » « Si vous utilisez des bateaux à moteur ou des VTT, soyez conscients de ce danger. Gardez vos petits sur les parties du bateau qui sont plus éloignées du moteur, surtout en eaux calmes. Et s’il vous plaît, partagez cette information avec tous ceux que vous connaissez qui [pratiquent ce sport]. »

Chaque année, l’empoisonnement involontaire au monoxyde de carbone tue plus de 400 personnes aux États-Unis. Les signes d’une intoxication au monoxyde de carbone sont les maux de tête, les vertiges, la fatigue et la léthargie, les maux d’estomac, les vomissements, les douleurs thoraciques et la confusion.

L’empoisonnement au monoxyde de carbone peut être évité en utilisant un détecteur de CO et en prenant des pauses fréquentes pour éviter une exposition potentielle. Si vous pensez que vous ou un de vos proches présentez des symptômes d’empoisonnement au monoxyde de carbone, appelez les urgences et emmenez immédiatement la personne à l’air frais si c’est sécurisé.

Cassandra dit qu’elle a de la chance que ses deux autres fils soient sortis indemnes de l’incident, mais ajoute que s’efforcer de considérer la part de chance qu’elle a eue dans cette tragédie « lui laisse encore un goût amer » dans la bouche.

Elle ajoute : « On m’a assuré que mon bébé était si inconscient qu’il n’a pas eu le temps de pleurer pour moi dans son esprit lorsqu’il est mort. Il s’est endormi et c’est tout. »

FOCUS SUR LA CHINE – La Chine menace-t-elle l’ordre mondial ?

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ